Mike Babcock nie partiellement « l’incident Mitch Marner »

Depuis le mois de novembre 2019, Mike Babcock ne répond plus aux demandes d’entrevue de la part des médias. Après avoir perdu son emploi, l’ancien pilote des Leafs a décidé de prendre un an pour lui – et ça lui a fait du bien.

Après les multiples allégations d’intimidation qui ont été sorties contre lui, il a ressenti le besoin de prendre du recul. Outre son poste de bénévole avec l’université du Vermont, il n’a donc rien fait au niveau hockey.

Ceci dit, il a été engagé pour travailler à NBC à titre d’analyste. Comme il commencera ce dimanche, il voulait mettre les choses au clair avec le public, question de commencer sur de bonnes bases.

C’est la raison pour laquelle il a accordé une entrevue à Pierre LeBrun, de The Athletic.

Qu’est-ce que j’en retiens? Quatre choses.

  1. Il a partiellement nié l’incident Mitch Marner.
  2. Il ne veut pas qu’on pense qu’il était un bully.
  3. Il sait qu’il ne sera peut-être plus jamais entraîneur dans la LNH.
  4. Il n’a pas les yeux sur une présence comme entraîneur aux Olympiques.

Pour ce qui est des postes d’entraîneur, on s’en doutait. Après tout, il faudra bien du temps pour lui faire confiance et ce n’est pas au sein d’une saison écourtée qu’il pourra le faire.

Il a aussi tenu à spécifier qu’il n’était pas une vilaine personne [en lien avec les commentaires de Johan Franzen], ajoutant au passage qu’il s’impliquait avec les causes de santé mentale – pour se « backer » un brin, j’imagine.

Il s’est évidemment excusé au passage à ceux qu’il a blessés.

Mais le bout qui m’intéresse, c’est celui qui concerne l’incident Mitch Marner.

La situation (disponible ici pour ceux qui veulent se rafraîchir la mémoire) impliquait une liste des joueurs les moins travaillants de l’équipe, produite par Marner à la demande du coach.

La version originale de l’histoire voulait que l’entraîneur l’ait montré à tout le monde, mais il n’en est rien. Selon Babcock, il a montré la liste à un joueur seulement (et il l’a regretté sur le champ). C’est ce dernier qui a propagé la nouvelle.

Mais dans tous les cas, ça ne change rien pour Marner : il a produit la liste et elle a été dévoilée. Point final.

Est-ce que ces excuses sont le premier pas vers un retour dans le cercle de la LNH? Ça reste à voir.

En rafale

– Excellente nouvelle.

– Bonne chance au collaborateur de RDS.

– Pourquoi avoir un club de la ECHL?

– Beau geste.

– Des troubles légaux pour la vedette.

PLUS DE NOUVELLES