Max Domi a gagné son pari : il reviendra au centre samedi

Ç’a vraiment bougé chez le Canadien de Montréal en début d’après-midi puisque Claude Julien a brassé ses cartes de façon incisive. On apprenait plus tôt que Jordan Weal se retrouvait sur la quatrième unité, que Charles Hudon rejoignait enfin une combinaison du top-9… puis Claude Julien est débarqué tout bonnement, à la suite de l’entraînement des siens, afin d’indiquer que Max Domi serait de retour au poste de centre.

Selon le pilote en chef, deux raisons très précises l’ont guidé vers cette décision. Dans un premier temps, le Canadien marque moins de buts depuis un certain temps (l’équipe en a inscrit six à ses trois derniers duels). En second lieu, Julien trouve que Domi patine moins à l’aile qu’au centre. Il patine sans rythme et c’est peut-être un message « indirect » que le numéro 13 tentait d’envoyer à son coach. Certains ont même avancé que le fiston de Tie « babounait » depuis son retour à l’aile.

Pourtant, il était un ailier « naturel » avant son arrivée dans la Métropole. Oui, il jouait au centre de temps à autre en Arizona, mais ce n’était pas une position à temps plein comme ça l’est désormais chez le Canadien. Bref, Domi semble désormais se considérer comme un joueur de centre… alors que dans le cercle des mises en jeu, il est très ordinaire. Quoiqu’il patine avec beaucoup de rythme à cette position.

En résumé, Claude le trouve meilleur au centre, donc il lui a donné Artturi Lehkonen (à gauche), alors que Nick Suzuki, qui faisait très bien au centre, se retrouvera à l’aile droite. Le Canadien donne les outils et un bonbon à Domi, ce sera désormais à lui de répondre présent. Il se doit de démontrer à quel point il a du caractère puisqu’on l’a connu ainsi depuis qu’il enfile l’uniforme de la Sainte-Flanelle. Mine de rien, tu peux endormir ton 2e centre (Suzuki) qui va très bien présentement et qui lui aussi n’est pas un ailier… C’est risqué!

Ah oui, pendant la pratique, Carey Price a pris des lancers…

En rafale

– Marc Bergevin ne veut pas se ramasser dans la boue avec le plafond salarial. Des salaires augmenteront lors des prochaines années.

– Mine de rien, ça va bien chez le Rocket de Laval. L’effet Joël Bouchard prend forme.

– Voici le maillot des Kings de Los Angeles pour la série des Stades.

– Courez acheter cette biographie.

– Jusqu’ici, Cale Makar vit sur une autre planète. Quel début de saison pour le jeune défenseur.

PLUS DE NOUVELLES