Marc Bergevin tenté de faire une offre hostile à Elias Pettersson?

Elias Pettersson est un excellent joueur de hockey. Il a 153 points en 165 parties depuis son arrivée dans la LNH et est déjà considéré, à 22 ans, comme l’un des meilleurs joueurs de centre du circuit. Son contrat d’entrée se termine cet été et il obtiendra fort probablement une énorme augmentation de salaire, reste simplement à savoir si ce sera avec les Canucks ou non. Évidemment, il est agent libre avec restriction et ne pourra pas quitter Vancouver comme bon lui semble, mais la possibilité d’une offre hostile est bel et bien présente.

En effet, HABSolumentFan faisait mention plutôt cette semaine d’un article de The Province, écrit par Patrick Johnston qui parle de la situation.

« Si tu es Montréal, probablement que tu devrais y penser… Marc Bergevin a fait une énorme faveur à l’un de ses meilleurs amis (Pat Brisson) il y a deux ans »

Publié par HABSolumentFan sur Dimanche 9 mai 2021

L’article fait d’abord mention de Seattle comme équipe qui pourrait déposer l’offre hostile. Il est évident que la nouvelle franchise adorerait avoir une jeune vedette comme Pettersson dans son alignement. Il vend des billets à lui seul et il sera bon pour très, très longtemps. La question est de savoir si le Kraken serait prêt à se départir de multiples choix de première ronde, et ce dès les premières années de la franchise. Tout dépendra de la direction que l’équipe prendra lors du repêchage d’expansion. S’ils font comme les Golden Knights et qu’ils décident d’y aller all-in dès le départ, alors oui, Pettersson pourrait être très intéressant.

Passons maintenant au Canadien. Patrick Johnston fait mention de l’offre hostile qu’avait déposée Marc Bergevin pour Sebastian Aho et du fait que le CH aurait les moyens de retenter le coup cet été.

C’est plus ou moins vrai, à mon avis.

Le Canadien aura, selon CapFriendly, un peu moins de 14 millions à dépenser au cours de la saison estivale. Il faut cependant prendre en considération le contrat de Jesperi Kotkaniemi, qui vient à échéance. Le jeune Finlandais obtiendra une augmentation de salaire, puisqu’il ne fait présentement que 925 000$ par année. Tatar, Danault, Armia, Lehkonen, Staal, Perry et Merrill sont aussi en fin de contrat, alors qu’ils font partie présentement de l’alignement régulier. Le Canadien a donc 14 millions pour remplacer/resigner huit joueurs qui jouent de façon constante. Est-ce que ce serait vraiment la meilleure idée de prendre plus de la moitié de ce montant pour l’offrir à Pettersson, aussi bon soit-il?

Le deuxième problème avec le fait d’amener Elias Pettersson à Montréal est que son arrivée signifierait la fin de Phillip Danault à Montréal. Les quatre joueurs de centre seraient donc Suzuki, Kotkaniemi, Pettersson et Evans. C’est jeune.

Très jeune.

Suzuki et Kotkaniemi sont plus ou moins constants dans le cercle des mises au jeu et c’est la même chose pour le jeune Suédois. Cette saison, il affiche un taux de 45%, ce qui est son plus haut en carrière. Qui serait sur la glace lors des mises en jeu importantes? Qui jouerait en désavantage numérique? Aho répondait à ces besoins, beaucoup mieux que Pettersson, et Bergevin avait tenté de l’acquérir avant que l’on découvre le grand potentiel de Nick Suzuki.

Les deux situations sont donc différentes.

C’est malheureux, puisque, comme mentionné plus tôt, Elias Pettersson est un excellent joueur de hockey. Les chances de le voir aboutir à Montréal sont, cependant, très minces.

En rafale

– Tim Tebow est de retour dans la NFL!

– Soirée de première pour Daniel Walcott!

–  C’est très, très drôle!

Ce segment de la Soirée Artis est hilarant!

Publié par Petit Petit Gamin sur Lundi 10 mai 2021

– Laine veut rester à Colombus.

– Un duo électrisant.

PLUS DE NOUVELLES