Malgré plus de 23 millions $ à l’infirmerie hier, le Canadien a battu les Flames

En début de saison, le Canadien a été relativement épargné par les blessures. Outre Joel Armia qui a raté quelques matchs, on s’entend pour dire que les joueurs étaient relativement en santé chez le CH.

Est-ce que cela explique le bon début de saison des hommes de Claude Julien? C’est possiblement un facteur, oui.

Dominique Ducharme n’a par la suite pas eu droit à la même chance. Ben Chiarot, Brendan Gallagher et Carey Price sont trois joueurs importants qui ont subi des blessures importantes chez le CH au cours des dernières semaines.

On sait que sans Brendan Gallagher, le CH n’arrive pas forcément à gagner. Mais hier, le CH réussi à le faire sans lui.

En fait, si on prend la valeur des contrats des joueurs à l’infirmerie, le Canadien avait 23.15 M$ chez le médecin hier. On parle ici de Brendan Gallagher (3.75 M$), de Carey Price (10.5 M$), de Jonathan Drouin (5.5 M$) et de Paul Byron (3.4 M$).

Non, Paul Byron et Jonathan Drouin ne sont pas les attaquants les plus importants du CH, mais quand même : il est intéressant de noter que le Canadien peut gagner un match important sans plusieurs joueurs dans l’alignement. Jake Allen est surutilisé (il répond bien, mais pour combien de temps encore?) et le trou créé par Brendan Gallagher est important, mais hier, le CH s’est levé au bon moment.

Si on veut pousser la note un peu plus loin, on peut regarder l’argent qui était sur la masse salariale du CH et qui n’a pas disputé une seule minute de jeu hier soir. Notons que Brendan Gallagher, qui est sur la LTIR, n’est donc pas sur la masse salariale présentement.

  • Carey Price : 10.5 M$
  • Jonathan Drouin : 5.5 M$
  • Paul Byron : 3.4 M$
  • Brett Kulak (dans les estrades) : 1.85 M$
  • Jordan Weal (à Laval, mais une partie de son salaire est sur la masse du CH) : 0.325 M$
  • Karl Alzner (racheté) : 3.958333 M$

Au total, c’est donc dire que le CH avait 25 533 333$ sur la masse pour des joueurs qui n’ont pas joué une seule seconde. On parle de plus du quart de la masse salariale.

C’est en très grande partie ce qui explique pourquoi Alexander Romanov est présentement stationné sur l’escouade de réserve et que le CH doit faire appel aux « indispensables » Jon Merrill et Erik Gustafsson.

En rafale

– Deux clubs (Blue Jackets et Red Wings) sont éliminés de la course aux séries, mais les Hurricanes sont qualifiés.

– Un nouveau surnom pour Cole Caufield?

– L’effet Cole Caufield est partout.

– En parlant de Byron.

– Belle saison pour David Perron.

PLUS DE NOUVELLES