Les Sens ont démontré qu’ils avaient un (très) bel avenir

Les Sénateurs d’Ottawa ont été mathématiquement éliminés de la course aux séries suite à leur défaite en prolongation face au Canadien de Montréal, hier soir. La dernière fois qu’ils avaient participé à la danse printanière était en 2017, lorsqu’ils ont perdu en finale de conférence face aux Penguins de Pittsburgh.

Bien que ça fait maintenant quatre ans qu’ils n’ont pas goûté aux playoffs, les partisans ottaviens se doivent d’être optimistes en vue des prochaines années. Les jeunes en place démontrent qu’ils pourraient être dangereux d’ici bientôt, et cela pourrait venir beaucoup plus vite que plusieurs pensent.

Cette année, l’équipe démontre une fiche de 19-27-5, ce qui n’est pas banal pour un groupe de jeunes joueurs comme celui des Sens. Ça, c’est en comptant leur affreuse séquence de neuf défaites consécutives connue en tout début de saison, soit après leur victoire dans leur tout premier match en 2021.

Si on enlève ces neuf rencontres perdues, ils présenteraient un dossier de 19-19-4. Not bad. 

Ceci dit, les joueurs peuvent regarder de l’avant en vue des prochaines saisons. Le défenseur étoile de la formation, Thomas Chabot, sait à quel point l’équipe a bien performé depuis la série de défaites.

En revenant sur notre calendrier régulier, je pense que sans cette mauvaise séquence du début, nous avons connu une bonne saison. – Thomas Chabot

Le club de la capitale nationale a dû revenir aux bases après avoir perdu ces neuf rencontres de suite. Brady Tkachuk, lui qui connaît une saison du tonnerre, a confié que les joueurs ont compris qu’il fallait travailler ensemble pour miser sur de meilleures chances de remporter un match.

On a fait face à de l’adversité au début de l’année et la seule façon de s’en sortir était de miser sur l’éthique de travail et le bon jeu collectif. C’est ce qu’on a fait et nous jouons avec pas mal d’ardeur. – Brady Tkachuk

Ces citations ont été recueillies dans cet article de TVA Sports.

Les Chabot, Tkachuk, Norris, Batherson et Stützle sont déjà excitants à regarder jouer et ils sont encore dans la fleur de l’âge. Imaginez dans quelques années, à quel point ce noyau de jeunes pourrait faire des dommages dans la LNH…

L’avenir s’annonce rose à Ottawa, c’est le cas de le dire.

En rafale

– Le capitaine des Oilers ne se met pas de pression.

– Avec la saison qu’il connaît, la question se pose.

– L’art de ne pas perdre de temps.

– Espérons que ça ne soit pas trop sérieux.

– Un plateau important pour Bellemare.

PLUS DE NOUVELLES