Les retraits possibles de Max Domi et Jeff Petry font jaser

On a appris hier soir qu’un joueur pourra décider de ne pas participer à la reprise des activités dans la LNH sans pour autant avoir à justifier de façon médicale son retrait…

Et sans avoir à payer une pénalité pour refuser de jouer.

La logique derrière tout ça? D’un côté, la LNH et ses équipes ne veulent pas avoir l’air d’obliger personne à rentrer travailler. Au niveau de son image – surtout si un joueur devait être gravement atteint pas la COVID-19 -, ça passe mieux.

Mais il faut aussi comprendre que les joueurs des sept équipes déjà éliminées ne joueront pas eux… et ne seront pas pénalisés. On ne pouvait pas les pénaliser financièrement parce qu’ils jouent pour une mauvaise équipe ou encore pénaliser les joueurs qui ne veulent pas jouer cet été, mais qui portent les couleurs d’une puissante formation. Bref, le syndicat a fait sa job, soit de s’assurer qu’aucun joueur soit lésé.

Un joueur devra aviser son équipe de son retrait dans les trois jours qui suivront la ratification des ententes.

Si les joueurs et la ligue s’entendent sur les détails finaux de leur nouvelle convention collective aujourd’hui (tel que le croient la plupart des experts), cette date limite sera donc le jeudi le 9 juillet.

On a cru pendant quelques instants que cette date allait être le mardi 7 juillet, mais ça ne semble pas être le cas.

Pour l’instant, les camps d’entraînement sont encore prévus pour lundi prochain. Mais ça pourrait être repoussé de quelques jours…

À noter que certains joueurs pourraient donc être en quarantaine alors que le camp de leur équipe s’ouvrirait chez les équipes canadiennes…

Quels sont les joueurs du Canadien qui pourraient peut-être prendre cette option-là?

Drouin, Hudon, Dauphin, Byron et McNiven s’entraînent déjà tous à Brossard. Ils joueront cet été.

Armia, Kotkaniemi, Price, Lehkonen, Folin, Danault, Mete, Tatar et Weise sont tous à Montréal déjà, mais ils n’ont pas encore chaussé les patins. Je présume qu’ils ne se sont pas rendus à Montréal pour rien.

Reste donc Max Domi, qui pourrait se voir interdire un retour à la compétition. La décision pourrait être prise par les docteurs de l’équipe, sans qu’il puisse faire autre chose que tenter d’aller chercher un contre-avis médical. Est-ce que Domi sera jugé plus à risque en raison de son diabète? Est-ce qu’il accepterait la décision? Est-ce qu’il aurait le temps d’aller chercher un deuxième avis médical et d’être prêt à temps?

Charlie Lindgren, Cayden Primeau, Jake Evans, Brendan Gallagher, Nick Suzuki, Jordan Weal, Karl Alzner, Ben Chiarot, Brett Kulak, Xavier Ouellet, Ryan Poehling, Jeff Petry et Shea Weber sont toujours attendus à Montréal selon ce que l’on sait.

Les jeunes joueurs qui n’ont pas encore touché plusieurs millions $ ou encore qui n’ont pas d’enfants seront fort probablement très peu nombreux à se retirer de la compétition estivale.

Mais est-ce que certains pères de familles plus fortunés pourraient opter pour l’option out?

Je crois que Shea Weber sera au rendez-vous.

Mais s’il y a un joueur qui me fait douter, c’est Jeff Petry. Il se trouve toujours au Michigan (États-Unis) et il semble passer de l’excellent temps en famille (selon ce qui est publié sur son compte Instagram et sur celui de sa conjointe). Est-ce qu’il décidera de renoncer à ce tournoi estival, sachant qu’il ne sera pas pénalisé s’il le fait? Ça se peut… mais pour l’instant, ce n’est que pure spéculation/hypothèse.

Une quarantaine de 14 jours n’incluant pas le complexe d’entraînement est toujours en vigueur pour les Américains qui entrent au Canada. Ça pourrait changer, mais c’est toujours ainsi en date de ce matin.

Chose certaine : chaque retrait ferait très mal au Canadien, qui n’a pas vraiment de profondeur suite aux départs de Kovalchuk, Scandella, Cousins et Thompson. Imaginez si Domi ou Petry ne se rend pas à Toronto… et si en plus, le CH devait être la cible de quelques tests positifs en août!

Quoi que ça augmenterait les chances de voir Alexis Lafrenière ou un ninth pick overall aboutir à Montréal!

Rappelons que tous les joueurs des Penguins s’entraînent déjà ensemble à Pittsburgh et ce, depuis plusieurs jours.

En rafale

– Les équipes et les joueurs de la LNH ne pourront pas divulguer les résultats positifs à la COVID-19. First, on risque de connaître l’identité des joueurs en observant qui ne joue/s’entraîne pas. Second, il me semble qu’un joueur devrait avoir la possibilité d’agir en toute transparence si ça lui tente lorsqu’il est question de sa santé.

– Bon 20e anniversaire KK!

– Un stade de baseball montréalais sans estrades et sans partisans? Voyons donc!

– Messi en MLS? Maudit que ce serait excitant!

– Les délais dans le traitement des tests posent problème.

PLUS DE NOUVELLES