Les Leafs ne s’entendront pas avec Mitch Marner avant le 1er juillet

Darren Dreger a parlé sérieusement plus tôt dans la journée. Lorsqu’il se présente sur Twitter, à la radio ou à la télé pour déposer une telle chose, on sait que c’est véridique. La dernière chose qu’il a affirmée : Mitch Marner ne trouvera pas de terrain d’entente avec les Maple Leafs de Toronto d’ici le 1er juillet. Son agent et lui seront donc à l’écoute des offres hostiles qui viendront à eux. Puis, celle-ci devra au moins se situer à 10 millions de dollars en moyenne par saison. On sait tous que Marc Bergevin a les coffres suffisamment pleins pour accorder un tel accord à une vedette de la trempe de Marner.

Parce qu’à mes yeux, et ceux de certains, Mitch Marner est la bougie d’allumage chez les Leafs de Toronto. Il allume le feu et il complète parfaitement John Tavares sur la première unité de cette formation torontoise. Marner est doté d’un sens du hockey très aiguisé, lui qui distribue la rondelle les yeux fermés où celle-ci se rend toujours à destination. En 2018-19, il a récolté un total de 94 points, dont 68 mentions d’aide.

Au chapitre des meilleurs pointeurs, il est arrivé au 11e rang, alors qu’il a décroché le 4e rang pour le plus grand nombre de passes. Depuis son entrée dans le grand show, il n’a jamais cessé de progresser récoltant respectivement 61, 69 et 94 points, ce qui lui donne amplement d’outils pour négocier un judicieux contrat. Si Auston Matthews a paraphé un pactole de 58.17 millions de dollars sur cinq ans, ce qui donne en moyenne 11.634$, Marner en vaut au moins 10 millions en moyenne par campagne.

Même si la moyenne de points par match de Matthews est plus élevée depuis leur arrivée dans la LNH, la différence est trop minime (0.98 versus 0.93). Ça ne vaut même pas la peine d’en parler. L’impact de l’un ou l’autre demeure similaire, même que Mike Babcook semble apprécier davantage son petit attaquant.

Bref, Marc, t’es forcé de te faufiler dans ce futur derby… pour le bien de ton équipe. On parle ici d’une star de 22 ans.

En rafale

– C’est le temps du Combine dans la LNH et Jack Hughes ainsi que Kaapo Kakko sont prêts. [NHL]

– Un contrat d’entrée d’un an pour Oliwer Kaski.

– Oh? Que fera l’organisation à partir de là?

– Il est une source d’inspiration pour les jeunes.

– Des réponses qu’on avait hâte de lire.

PLUS DE NOUVELLES