Les joueurs des Sénateurs pourront s’entraîner sur la patinoire dès demain

On répète depuis quelques jours qu’une entente de principe entre la LNH et l’Association des joueurs serait imminente. Les entraînements pourraient reprendre en juin alors que les matchs réguliers, en juillet (ou au plus tard en août). Selon Renaud Lavoie, les joueurs pourraient même se rendre à l’entraînement (ou jouer des matchs) au Canada sans nécessairement avoir à se placer en quarantaine durant 14 jours. Bref, on se rapproche vraiment d’un retour du hockey (auquel risque de participer le Canadien, dois-je vous le rappeler?).

Alors que d’autres circuits (NBA et MLS entre autres) permettent déjà à leurs équipes de tenir des entraînements individuels et formels dans leur complexe d’entraînement – si leur ville et leur province l’autorisent bien évidemment -, la LNH suggère toujours à ses joueurs de rester en quarantaine ou du moins, de se tenir loin de leur lieu d’entraînement.

La mairesse Valérie Plante discute de façon régulière avec le Canadien (et l’Impact), mais elle n’a toujours pas autorisé les entraînements individuels dans sa ville. Il faut dire que la santé publique québécoise les interdit toujours elle-aussi, du moins, jusqu’à lundi prochain.

Je crois toutefois que la LNH est sur le point d’amorcer la première phase d’un retour au jeu et que la plupart des villes suivront.

À Ottawa, on a avancé au cours des dernières heures, alors que les Sénateurs ont conclu une entente avec un aréna privé de la région pour permettre à leurs joueurs d’à nouveau chausser leurs patins. Plusieurs d’entre-eux ne l’ont pas fait depuis plus de deux mois.

Les Sénateurs ont obtenu l’autorisation du gouvernement de l’Ontario. Pas plus de cinq personnes pourront toutefois sauter en même temps sur la patinoire du Minto Skating Centre. Le tout se fera de façon totalement volontaire et pas en lien avec les phases de retour au jeu de la LNH (un peu comme les Suédois et les gens du Texas le font depuis le début de la pandémie).

L’aréna affiche déjà complet de 7h00 à 21h00 pour sa première journée d’ouverture, soit demain.

Même si trois glaces sont disponibles, seule celle avec des dimensions internationales pourra être utilisée pour faciliter la distanciation sociale.

On pourrait donc voir le Canadien faire la même chose avec sa patinoire olympique de la Place Bell dans un futur rapproché. À moins que les installations médicales pour traiter des patients de la COVID-19 viennent à poser problèmes? #Risques?

À noter que les patineurs devront respecter la distanciation sociale lorsqu’ils sauteront sur la glace à Ottawa. On prévoit des groupes de quatre joueurs et un entraîneur – ou cinq joueurs – pour débuter. Bien évidemment, les contacts ne seront pas permis. Les duels non plus.

Les joueurs devront aussi arriver à l’aréna avec leur équipement déjà sur le dos (sauf les patins). Ils devront aussi quitter l’aréna sas retirer leur équipement (mouillé)…

Nouvelle réalité, vous dites?

Au moins, on fait des pas par en avant.

Ceci étant dit, pourquoi les joueurs des Sénateurs reprennent l’entraînement, eux qui n’ont qu très peu de chances de reprendre l’action cet été? À moins de terminer la saison régulière, ils devront attendre à octobre (ou décembre) avant de disputer leur prochain match. Je les vois mal demander à leurs joueurs européens de revenir en Amérique du Nord… pour rien. Surtout Mikkel Boedker, qui vient de signer un contrat en Suisse!

À noter que les Bruins, tout comme les Flyers, devront possiblement procéder à ces premiers pas dans une autre ville que Boston. Certaines équipes de la MLS ont été obligées d’agir ainsi, notamment l’Union de Philadelphie. Toutes les villes, provinces et états ne déconfinent pas au même rythme.

Par contre, des états aussi réticents que New York et la Californie souhaitent maintenant pouvoir offrir du sport à huis clos chez eux. Les choses pourraient changer rapidement.

À noter qu’environ un joueur de la LNH sur six se trouve actuellement en-dehors de l’Amérique du Nord. Hâte de voir comment on procédera à leur retour en sol nord-américain…

En rafale

– Mete et Suzuki en action ce weekend… sur PS4!

– Est-ce que les amateurs seront au rendez-vous? Pense que oui!

– Le Canada compétitionnera avec les Américains et les Finlandais lors des prochains championnats du monde senior.

– Puisqu’il est question de la Finlande, sachez que ses joueurs s’avèrent très souvent de bons choix au repêchage pour les équipes de la LNH.

– Plusieurs joueurs sont contre le recours collectif intenté (et réglé à l’amiable) contre la LHJMQ.

PLUS DE NOUVELLES