Les gens de hockey détestent le résultat de la loterie

Si on demande aux partisans du Canadien et des 15 autres clubs qui ont encore la chance de gagner la loterie ce qu’ils pensent du résultat, ils vous diront qu’elle est fantastique. Qu’en ces temps difficiles pour le hockey, c’est une bénédiction.

La preuve? Cette réponse des fans de hockey, qui sont plus satisfaits que prévu de la loterie.

Mais chez les gens de hockey? C’est une autre paire de manches.

Louis Jean a passé en entrevue plusieurs (20) personnes qui gravitent dans le monde du hockey. Il leur a demandé leur opinion sur le sujet de l’heure, à savoir si le résultat de la loterie était satisfaisant pour eux.

Leur réponse? Pour la majorité (soit 19 d’entre eux) des agents, des dirigeants, des recruteurs, des joueurs et des entraîneurs sondés, la loterie est une vilaine chose pour la LNH.

Pour se donner une idée, voici quelques citations recueillies par le journaliste de TVA Sports.

Côté marketing, (c’est) excellent. Pour le volet hockey c’est à repenser.

Je n’ai jamais aimé la loterie, mais je déteste encore plus les tricheurs. Est-ce bon pour le hockey? Probablement pas.

C’est embarrassant. Seules cinq ou six équipes devraient avoir la chance d’obtenir le premier choix.

C’est un désastre total et j’ai le sentiment que Bettman le sait.

Bref, pas exactement ce que la LNH espère comme rétroaction.

Au final, comme j’en parlais plus tôt aujourd’hui, la LNH fait parler d’elle à un moment où c’était assez mort dans l’actualité hockey. C’est un aspect que des gens sondés ont remarqué.

Est-ce que ça en fait un désastre? Je ne crois pas.

Oui, les Wings, les Sens ou les Sabres (un club du genre) auraient besoin de Lafrenière. C’est certain. Par contre, le hasard en a voulu autrement ; une boule qui n’avait que 2.5 % de chances de gagner est sortie.

D’ailleurs, un journaliste de TSN voudrait que Winnipeg gagne la loterie s’il n’y avait pas de fin de saison puisque leur boule a gagné.

Les autres clubs auront tout de même la chance de mettre la main sur un bon joueur. Ce ne sera pas Lafrenière, mais il y a des beaux talents.

Steve Yzerman l’a dit : ils n’avaient qu’une chance sur cinq de gagner. Il faut se tourner vers l’avenir et profiter de la vague de popularité autour de la LNH présentement.

En rafale

– J’imagine qu’ils parlent de la qualité et non de la quantité.

– Les joueurs voteront pour le retour du hockey. [HF]

– Revirement de situation pour les Jays.

Une source de friction pour le renouvellement de la CBA?

– Le repêchage international de la LCH approche.

– Voici pourquoi je me laisse pousser la barbe.

PLUS DE NOUVELLES