Les emplois de Marc Bergevin et Claude Julien assurés jusqu’à l’été 2021

Le Canadien pourrait rater les séries pour une quatrième fois en cinq ans la saison prochaine. Ce serait là de piètres résultats pour Marc Bergevin… mais aussi pour Claude Julien, qui aurait donc raté les playoffs à ses trois saisons derrière la barre du CH (sous son deuxième règne).

Geoff Molson a été très évasif lorsque des journalistes lui ont demandé hier si l’emploi de Marc Bergevin allait être en cause, si la saison du CH s’arrête au début du mois d’avril.

« Moi, je ne pense pas comme ça, c’est vraiment… moi je pense comme… on commence l’année, on va bien performer, on verra comment ça se déroule. » – Geoff Molson

Il a patiné, mais il n’a jamais répondu de façon claire « non ». On peut le comprendre d’être évasif, mais il n’a rien fait pour taire les suppositions.

Molson a aussi confié à The Gazette qu’il y avait bel et bien une pression de faire les séries à chaque année et qu’il voulait vraiment voir son équipe participer aux playoffs cette année.

Est-ce qu’échouer sous la pression quatre fois en cinq ans serait acceptable? Pas sûr. Rater les séries prive les propriétaires de plusieurs millions $.

Marc Bergevin possède un contrat jusqu’au 30 juin 2022.

Claude Julien? Même chose.

Selon la plupart des experts, les deux hommes joueront leur poste en 2019-20. Ils sont mieux de faire les séries.

Mais Jean-Charles Lajoie ne pense pas comme tout le monde. Il croit plutôt que peu importe l’issue de la prochaine campagne, le DG et le coach en chef du Canadien seront les mêmes en 2020-21.

Selon JiC, le CH ne fera pas le poids face aux bonnes équipes (améliorées) de l’Est et il serait mieux pour l’organisation de voir l’équipe rater les séries… et repêcher haut en juin prochain à Montréal. La saison de vérité pour Bergevin, ce ne sera pas celle qui s’entamera dans moins d’un mois, ce sera la suivante.

Toujours selon l’animateur vedette du 91,9 Sports de TVA Sports, Marc Bergevin devrait donc être le DG du Canadien pour les deux prochaines saisons et Claude Julien, son entraîneur-chef. À moins bien sûr de parvenir à attirer de grosses vedettes d’ici là et d’y aller all-in (mais ça n’arrivera pas).

Par contre, JiC croit qu’après ces deux saisons, Julien sera remplacé par un coach de la nouvelle vague au langage et aux schémas mieux adaptés.

Je comprends où veut en venir Lajoie. Ceci dit, je ne crois pas que Geoff Molson pourra/pourrait endurer deux saisons de misère consécutives… surtout étant donné les récents résultats de l’équipe.

Je pense même que oui, Marc Bergevin terminera assurément la saison 2019-20 à titre de DG de l’équipe, mais que Claude Julien pourrait même être évincé en cours de campagne si jamais l’équipe offre un rendement exécrable. La patience a ses limites chez les partisans (et les proprios) et quelqu’un devra payer si jamais le CH aligne les contre-performances. D’autant plus que Dominque Ducharme et Joël Bouchard sont déjà dans la place.

Bref, je ne suis pas prêt à dire, moi, que les postes de Julien et Bergevin sont assurément safes pour encore deux ans.

Ceci dit, j’espère que l’équipe connaîtra beaucoup de succès pour qu’on n’ait pas à dire qui avait raison et qui avait tort! Parce qu’on s’entend qu’avec de bons résultats, Claude Julien et Marc Bergevin conserveront leur emploi. Et c’est ça que l’on souhaite tous!

En rafale

– Jake Evans se sent plus près de la LNH que jamais. On pourra mieux juger cette affirmation lors du vrai camp.

– En viendront-ils à une entente qui permettra d’éviter un lock-out ou une grève?

– Lecture (très) intéressante.

– Messi en MLS? Ça coûterait TRÈS cher et ce n’est pas pour demain!

Intense!

PLUS DE NOUVELLES