Les Canucks ont maintenant 14 joueurs dans le protocole de COVID-19

Avant la pause forcée du Canadien la semaine dernière, les différentes équipes canadiennes de la LNH avaient été épargnées par la COVID-19. Et même dans le cas du Tricolore, on ne parle que d’un cas isolé (Joel Armia) et d’un contact à haut risque (Jesperi Kotkaniemi), et ce dernier n’a pas été atteint par le virus.

Or, maintenant, ce sont les Canucks de Vancouver qui inquiètent. Hier, ils avaient un total de sept joueurs dans le protocole de COVID-19. Aujourd’hui, la situation s’est encore grandement détériorée, alors que la LNH a annoncé que la formation de la Colombie-Britannique a maintenant un grand total de 14 joueurs dans le protocole.

Évidemment, c’est une situation épouvantable. Espérons tout d’abord que les joueurs en question, qui sont soit atteints de la COVID-19 ou des contacts à haut risque, s’en sortiront avec le moins de complications possible. Ils ont beau être des athlètes, les risques sont quand même présents, et espérons qu’ils ne se manifesteront pas.

Or, les dirigeants de la LNH doivent déjà commencer à s’activer. Les Canucks ne rejoueront pas avant mardi prochain au minimum, et maintenant que l’éclosion semble majeure, difficile de voir un scénario qui les verrait jouer dans trois jours. Il faudra donc probablement reporter plusieurs autres matchs.

Qu’est-ce que ça signifie pour le Canadien? Mon collègue Kevin Vallée vous en parlait hier soir, il faut s’attendre à ce que des matchs du CH soient déplacés. Même s’ils n’ont plus de matchs à disputer contre les Canucks, ce n’est pas le cas de tout le monde, et c’est surtout au niveau des joutes face aux Oilers que ça sera très compliqué.

La ligue aura un gros problème entre les mains sous peu. Le temps manquera pour compléter les 56 matchs de chaque équipe (déjà que le Canadien n’a plus de période tampon, repousser d’autres matchs semble être une avenue impossible à emprunter). Or, la ligue ne peut évidemment pas envoyer une équipe atteinte de la COVID-19 (et du variant brésilien, de surcroît) sur la glace.

Entre vous et moi, la LNH n’aura probablement pas le choix de classer les équipes selon leur pourcentage de points à la conclusion de la saison. 

Mais au-delà du hockey, commençons par espérer que la situation se calme un peu du côté de Vancouver avant de mettre en place un plan de relance pour leurs activités.

En rafale

– Parlant de COVID-19…

– Maxence Guénette signe un premier contrat professionnel avec les Sénateurs.

– Le gardien de l’Avalanche est en feu!

– La petite peste des Bruins connait un fort match.

– Il devra s’établir comme le meneur avec le CF Montréal cette saison.

PLUS DE NOUVELLES