Le CF Montréal jouera au Stade Saputo samedi

Bonne nouvelle pour le CF Montréal : le club aura l’autorisation de jouer à la maison en vue de son prochain match à domicile, qui aura lieu samedi, soit dans trois jours.

5000 partisans pourront assister à la rencontre. Les billets seront réservés aux abonnés de billets de saison.

Au cours des dernières heures (et je devrais même dire au cours des dernières minutes), la situation inverse s’annonçait. On croyait que le club n’allait pas être en mesure de rester en ville pour jouer contre Cincinnati.

Heureusement, le CF, qui s’entraîne à Montréal depuis quelques jours déjà, peut rester en ville. On ne sait pas pour combien de temps, mais le match de samedi sera à Montréal, au moins. Pour les autres, il est trop tôt pour le dire.

Pour les gars, qui ont longtemps voulu avoir les mêmes droits que le Canadien (soit traverser la frontière), c’est une grande victoire. Ils pourront être à la maison et jouer devant leurs fans.

Cela leur fera du bien.

Notons que seuls les gars qui sont vaccinés deux fois pourront traverser la frontière. Des tests seront aussi effectués.

Il est dommage que cela se fasse sans Samuel Piette, qui est à la Gold Cup. Il s’était déjà levé pour demander à revenir au pays.

Notons que le Toronto FC a eu les mêmes droits que l’équipe de Montréal. Les deux prochains matchs à domicile du club seront dans la Ville-Reine. Ils joueront devant 7000 et 15000 fans.

Pour ce qui est des 5000 fans de Montréal, ce sera tout un défi d’organiser le stade en conséquence. Ceci dit, le fait de finalement voir des fans en ville sera une motivation pour tout organiser la vente de billets et la logistique dans le stade en… 72 heures.

Pour Vancouver et les clubs canadiens des autres ligues, dont les Blue Jays, c’est aussi une excellente nouvelle. Cela donne espoir de pouvoir avoir des matchs au pays en traversant la frontière.

Reste juste à voir si le CF Montréal a envoyé cette confirmation-là avant de recevoir le OK du fédéral.

En rafale

– Zach Bogosian va quitter Toronto.

– Le dossier Gabe Landeskog change bien des choses.

– Le père de Zorhan Bassong se présente aux élections.

– Julien BriseBois sait que la prochaine Coupe Stanley ne sera pas facile à aller chercher. [La Presse]

– Fair enough.

PLUS DE NOUVELLES