Le Canadien pourrait participer aux séries et être dans la loterie

Depuis quelques jours, il semblerait que les amateurs n’arrivent pas à s’entendre sur un point important : s’ils avaient le choix, est-ce que le CH participerait aux séries ou serait de la loterie?

Il semblerait toutefois que « les deux ensemble » pourrait devenir une réponse acceptable.

Selon ce que rapporte Bob McKenzie dans son segment du Insider Trading, il semblerait que plusieurs directeurs généraux soient à la recherche d’une question importante. La question : est-ce que le Canadien pourrait participer à la loterie après avoir été éliminé par les Penguins? Et, en l’occurrence, est-ce que les Penguins prendraient part à la loterie si le CH les sortait?

Si les DG se posent cette question-là, c’est qu’il y a bel et bien une possibilité que ce scénario-là entre en ligne de compte.

Rappelons que si le draft avait lieu en juin, les chances de repêcher Alexis Lafrenière chez le Canadien étaient nulles puisque l’ancien format allait être choisi. Mais avec un repêchage plus tard, ce ne serait pas forcément le cas.

Il est évident que de participer aux séries (question de ramener la fièvre un brin) ET de bien repêcher (en ayant une chance de gagner la loterie) serait idéal. Cependant, il y a un problème : les équipes commencent à trouver que le CH a bien des passe-droits.

Tel que rapporté récemment, l’idée de désavantager le CH est de plus en plus populaire chez certaines équipes puisqu’on sent que la troupe de Marc Bergevin, à l’image des Rangers et des Hawks, n’est là que pour attirer des cotes d’écoute.

C’est ce qui fait en sorte que, malgré le fait que la ligue ait statué sur 24 équipes, le Canadien pourrait tout de même se faire désavantager autrement.

Comment? En limitant ses chances de passer au prochain niveau.

Si le CH devait battre les Penguins, il irait affronter les Flyers, qui sont au quatrième rang. Dans les faits, cela veut dire que le CH se bat carrément pour prendre la cinquième place des Penguins au classement.

Le fait que le Canadien n’avait qu’un seul petit % de chances de faire les séries ne rend pas justice au fait de soudainement « devenir » la cinquième tête de l’Est si Price en goal quelques grosses de suite…

Les DG trouvent que c’est injuste et ils aimeraient que le format de bracket soit laissé de côté pour que la pire équipe affronte la meilleure. Ainsi, au lieu des Flyers, ce serait les Bruins qui seraient au menu… ce qui n’est pas une commande facile.

L’option de jouer à 24 équipes ne semble pas faire l’unanimité ; je ne vois pas comment ça pourrait devenir permanent…

D’ailleurs, pour que les meilleures équipes gardent la main, elles pourraient s’affronter entre elles en attendant. On ne sait toutefois pas si cela aurait de l’impact au classement.

Avoir le beurre et l’argent du beurre (faire les séries et avoir droit à la loterie) et avoir un parcours plus facile que prévu – quand ce n’est pas mérité – semble vraiment rendre certaines équipes furieuses… mais vous savez ce qu’on dit : money talks.

Cela n’aura jamais été aussi vrai… au grand plaisir de TVA Sports.

En rafale

– Referiez-vous l’alignement?

– Gala annulé.

– On peut le comprendre.

– Normal.

– Ça brasse dans la MLB.

PLUS DE NOUVELLES