Le Canadien ne gagne rien en jouant à la cachette

Une vedette, peu importe le domaine dans lequel elle a fait fortune, doit vivre sous les feux de la rampe. Voilà pourquoi certaines célébrités prennent la décision de publier des photos de leurs enfants sur Instagram… même si ce n’est pas ce qu’ils veulent. Pourquoi? « Si je ne le fais pas, ils [les paparazzis] vont trouver les photos que je ne veux pas publier. »

En gros, ils contrôlent le message. Tout simplement.

Le même principe s’applique dans la LNH. Une équipe qui est plus ouverte par rapport aux blessures de ses joueurs se fait moins critiquer et contrôle mieux son message.

Prenons en exemple les Oilers. Moins de trois jours après que Connor McDavid se soit blessé, Ken Holland a annoncé que la vedette sera absente pour au moins deux semaines. Les amateurs et les journalistes des Oilers en ont aussi appris sur la nature de la blessure et sur les circonstances de celle-ci.

Croyez-vous que les amateurs veulent en savoir plus? Pas forcément. Ils savent ce qu’ils ont à savoir.

Prenons maintenant le Canadien en exemple. Il y a 10 jours, le capitaine Shea Weber s’est blessé. Mais pourtant, nous n’en savons pas beaucoup. Oui, on sait qu’il sera absent pour au moins quatre semaines (de quatre à six, de manière officielle), mais on ne connait pas la nature exacte de sa blessure au bas du corps.

Vous pourriez me dire que le dossier est plus complexe que celui de McDavid – et vous n’auriez pas tort. Cependant, les partisans détestent rester dans le néant et ne pas savoir ce qui se passe. Dans cette optique-là, comme le souligne à juste titre Marc-Antoine Godin dans son article, pourquoi ne pas avoir affirmé haut et fort que Shea Weber avait pris le chemin du Wisconsin afin de rencontrer le médecin qui l’a aidé il y a deux ans?

L’histoire est plutôt sortie dans les médias, ce qui a inquiété les partisans. « Oh non, ça semble grave. »

Et si le Canadien avait plutôt dit ceci : « Vous souvenez-vous du médecin qui a permis à Weber de revenir au sommet? Eh bien, nous voulons son avis afin de prendre la meilleure décision possible pour le futur du capitaine. »

C’est bien plus rassurant comme ça, non?

Contrôler le message peut faire toute la différence. Geoff Molson, qui avait promis plus de transaparence il y a deux ans, gagnerait probablement à décider de la manière dont la nouvelle sera livrée.

En rafale

– Classique.

– Le Rocket en sera affecté.

– Un beau parcours.

– Kassian aura plus que deux matchs, lui.

– Qu’en dites-vous?

PLUS DE NOUVELLES