L’amélioration du Canadien viendra de l’intérieur

Le pilote du Canadien de Montréal croit que son groupe s’améliorera à l’interne, alors qu’il y a à peine une semaine, il clarifiait qu’il ne souhaitait pas jaser de son club pour le moment puisqu’il n’était pas « complet ». Enfin bref, de quelle façon Claude Julien entrevoit-il la prochaine saison? Julien croit sincèrement que le CH peut et va s’améliorer à partir des éléments qu’il a actuellement en main. Comme Julien l’a lui-même indiqué au préalable, il n’est pas en mesure de contrôler les autres franchises qui se sont améliorées. Il doit focaliser sur les éléments qu’il détient dans son jeu.

Depuis quelques jours, les membres de l’équipe d’entraîneurs se préparent en vue de l’ouverture du camp d’entraînement. Ils souhaitent examiner les ajustements à apporter, selon les propos dictés par Claude Julien lors du fameux tournoi de golf de Jonathan Drouin. Julien a également précisé que les jeunes à bord du navire ont une saison de plus derrière la cravate, donc une progression est à prévoir de ce côté. Lorsqu’il est question des jeunes, Max Domi, Phillip Danault ou Jonathan Drouin sont inclus dans ce discours.

Ces jeunes-là tripent à Montréal et veulent prendre plus de leadership dans le vestiaire et sur la patinoire.

Concernant l’espoir d’observer la jeunesse progresser, Sean Gordon, du site The Athletic, a indiqué une donnée non négligeable à ce sujet : les études réalisées au niveau de la courbe de vieillissement au sein de la Ligue nationale démontrent que la plupart des apogées chez un joueur se passent vers 22 ans et tiennent jusqu’à 26 ans. Ça, c’est une moyenne générale. Donc, à partir de là, Jesperi Kotkaniemi, Artturi Lehkonen et Victor Mete devraient certes offrir un meilleur rendement.

Jonathan Drouin n’a pas encore atteint son plein potentiel, donc les chances que ça se concrétise en 2019-20 demeurent réalistes. Dans les cas de Max Domi et Phillip Danault, posons-nous réellement la question : pourquoi ne connaîtraient-ils pas une saison aussi épatante que la dernière? Domi carbure à la pression et Danault s’améliore chaque saison depuis trois ans. Ne devraient-ils pas plutôt devenir des valeurs certaines?

Les Poehling et Suzuki devraient également ajouter une bonne pression chez certains joueurs, ce qui augmentera la testostérone au sein du vestiaire pendant le camp d’entraînement. Bref, n’est-ce pas positif de visionner le Canadien ainsi?

En rafale

– Voici 15 enjeux pour 15 attaquants du Canadien de Montréal.

– Bryan Rust sera-t-il un Penguin le 4 octobre prochain?

– Un honneur qui peut/pourrait déranger.

– Rieder, Smith-Pelly, Rinaldo et Grenier ont décroché des PTO.

PLUS DE NOUVELLES