De grosses confidences de Claude Julien et Jonathan Drouin

C’est la Classique de golf de Jonathan Drouin aujourd’hui, au club de golf Laval sur le lac, où plusieurs journalistes sont sur place afin de récolter de l’information. Plusieurs membres du Tricolore sont sur le gazon vert, dont Claude Julien, qui avait d’ailleurs du bon matériel à offrir aux journaleux.

Le collègue Kevin Vallée est sur place afin de couvrir l’événement, et contempler la nouvelle chevelure de Jonathan Drouin, donc voici le fruit de ses récoltes :

Claude Julien a repris le boulot, et c’est devenu plus intense lors des derniers jours puisque l’on prépare le camp des recrues. Il a également spécifié que les amateurs auront droit encore à du hockey excitant et passionné. Par contre, le but ultime sera d’accéder au bal printanier. Les gars ont eu mal de ne pas danser pendant le printemps, donc il souhaite réellement faire les ajustements nécessaires pour réaliser ce fait d’armes.

Pour que ça se réalise, l’attaque à cinq devra s’améliorer… du côté plus positif, Julien demeure conscient que les jeunes auront un bagage d’expérience plus rempli. Le coach de la Sainte-Flanelle a cité une phrase clichée, mais très réaliste au sujet des formations améliorées versus la sienne : Je dois me concentrer sur notre équipe, contrôler notre équipe.

Puisque c’est une journée pour Jonathan Drouin, il devient primordial de jaser du principal intéressant. Julien a précisé que le numéro 92 a toujours eu de bonnes intentions, qu’il souhaite s’améliorer afin de devenir le joueur d’impact que l’on voit en lui. Il s’est pris en main, c’est exactement les dires de Claude Julien au sujet du Québécois.

Lorsque Drouin s’est présenté devant les moniteurs, son discours était très similaire. Drouin est un passionné de la « game », son désir est clair, net et précis : devenir plus constant. Pour réaliser cette mission, il a visionné des vidéos tout l’été avec Dominique Ducharme dans le but de peaufiner ses principales lacunes, dont cette fameuse inconstance. Il a reconnu son problème et il a fait ses devoirs dans le but de réussir le prochain examen, la saison 2019-20.

Bref, il y a encore des choses qui se passent et Julien ne veut pas parler des changements puisque ça devrait/pourrait être différent dans deux semaines. Que nous réserve le Canadien de Montréal, coudonc?

En rafale

– Une belle vidéo de la formation universitaire de Cole Caufield.

– C’est la retraite pour Ben Lovejoy.

– Donc, on l’aime, Wilmer?

PLUS DE NOUVELLES