La saison 2020-21 du Rocket de Laval pourrait être annulée

La COVID-19 pourrait mettre certaines ligues et certaines équipes en faillite. Certaines organisations ont de gros frais fixes à payer, plusieurs joueurs ont refusé de diminuer leur salaire et, bien évidemment, les revenus divertissement sont à la baisse partout sur la planète.

La LNH a un avantage et un inconvénient de taille. Ses contrats de télé ne lui rapportent pas autant que les autres sports majeurs nord-américains, mais sa convention collective partage le risque avec les joueurs (partage 50-50 des revenus reliés au hockey).

Bref, je ne vois pas la LNH déclarer faillite. Ses équipes? Non plus… quoi que je m’imagine très bien certains propriétaires tenter de vendre leur concession si la crise perdure.

Par contre, des circuits comme la LHJMQ – qui étudie présentement l’option de revenir seulement 2021 – pourrait écoper. Gilles Courteau a été incapable de promettre que toutes ses équipes allaient survivre à la crise actuelle.

Il faut comprendre que le hockey junior ne rapporte pas beaucoup et que la majorité de ses revenus provient des guichets. Plusieurs équipes peinent, même lorsque tout va bien et que leurs joueurs ne reçoivent pas de salaire, à faire leurs frais.

Des petites ligue comme la ECHL font tellement peu de revenus en temps normal que dès la suspension des activités, ses équipes ont cessé de payer leurs joueurs (qui ne gagnent déjà pas beaucoup d’argent).

Voilà qu’Elliotte Friedman a confirmé que la Ligue américaine se retrouvait aussi dans une situation précaire et problématique. Il y a une véritable réflexion entamée dans la Ligue américaine à savoir si la saison 2020-21 devra tout simplement être annulée.

S’il est impossible pour les équipes de la AHL d’accueillir des partisans et de se déplacer de ville en ville, il y a de fortes chances de voir son commissaire devoir tout simplement annuler la saison. Les revenus de diffusion télé et radio sont très minces dans ce circuit.

La moitié des équipes de la AHL ne sont pas détenues par une équipe de la LNH. Elles n’y sont qu’affiliées (contrairement au Rocket et au Canadien). Ces proprios ne pourront fort probablement pas se permettre de perdre des milliers $ pour rien.

Petite pensée pour l’excellent Anthony Marcotte, qui ne cesse de voir sa situation devenir de plus en plus incertaine.

En même temps, la LNH souhaitera voir toutes ses équipes avoir une possibilité d’entraînement et de développement pour ses espoirs. Quel casse-tête!

Est-ce que la LNH, qui épongera déjà de très grosses pertes s’il n’y a pas de partisans dans les estrades, acceptera d’aussi supporter financière la Ligue américaine. Pas sûr…

Il y a donc matière à penser que les équipes de la LNH pourraient avoir plus de 23 joueurs actifs avec elles. Comme les Black Aces une fois les séries entamées.

Par contre, il est clair que pour des espoirs comme Jesperi Kotkaniemi et Ryan Poehling, simplement s’entraîner sur la deuxième glace ne serait pas optimal pour leur développement.

Je me demande si la LNH osera se questionner quant à son système de développement/repêchage. Pourquoi ne pas évaluer sérieusement l’option de créer des académies où les joueurs que tu développes t’appartiennent (comme au soccer)? Ensuite, un repêchage pourrait permettre aux formations de se partager les joueurs étrangers.

Pourquoi ne pas créer une deuxième division qui regroupent la deuxième équipe des 31 formations de la LNH?

Je sais, ce serait énorme comme changement et il ne se fera que si la crise de la COVID-19 dure très longtemps. Mais quand on est rendu à évaluer l’option d’annuler une saison complète, ne sommes-nous pas rendus là, justement?

En rafale

– Les fans voudront-ils se réunir dans un aréna sans vaccin? La LNH devra-t-elle baisser le prix de ses billets (après avoir perdu déjà beaucoup d’argent à huis clos)? Avec le taux de chômage élevé et le nombre d’entreprises qui n’ont de dollar-loisir pour acheter des abonnements, la LNH n’aura pas le choix de réduire le prix des billets. Elle devra faire preuve d’humilité – ce qu’elle a perdu il y a longtemps déjà – , elle qui est (beaucoup) tributaire de ses revenus aux guichets.

– Phillip Danault s’est trouvé une petite zone glacée.

– Andrei Markov a-t-il été le meilleur joueur du Canadien depuis le début du nouveau millénaire? [TSN]

– Tom Brady a vraiment de la difficulté à rester chez lui.

– La facture sera énormément salée.

PLUS DE NOUVELLES