La NBA donnera une bague aux joueurs afin de déceler les symptômes de la COVID-19

La NBA met vraiment tout en oeuvre afin de rendre le séjour des gars intéressant. Tel que je l’ai rapporté il y a quelques jours, tout sera mis à la disposition des joueurs afin de rendre le séjour le plus amusant possible.

Et en plus, il semblerait que les joueurs auront l’exclusivité du nouveau Madden. Ils l’ont l’affaire, la NBA.

Peut-être que plus de gars de la LNH voudraient jouer si la bulle de la LNH était aussi intéressante que celle de la NBA. Mais enfin.

Tout ça pour dire que oui, la NBA veut rendre le tout amusant, mais il est aussi important de rendre le tout sécuritaire. C’est ce qui fait en sorte que les joueurs pourront littéralement dénoncer les joueurs qui sortent de la bulle.

Mais surtout, c’est ce qui fait en sorte que la NBA veut s’assurer que la COVID-19 ne s’installe pas avec les joueurs à Orlando.

Pour ce faire, les joueurs pourront porter une bague Oura.

Qu’est-ce que c’est? Il s’agit d’une bague qui permet de déceler les symptômes de la COVID-19, et ce, trois jours avant l’humain.

Le taux de réussite est de 90 %.

La bague a aussi le pouvoir (rendu là, on dirait que je parle d’une bague magique) d’avertir son utilisateur si quelqu’un est à moins de deux mètres de lui. Pas mal, non?

Évidemment, il ne sera pas obligatoire de la porter. Certains joueurs refuseront de le faire.

Je ne sais pas si Kyle Kuzma est sérieux ou non, mais il affirme que la bague ressemble drôlement à un appareil pour localiser son utilisateur.

C’est de pair avec l’université du Michigan que la NBA tiendra ses résultats.

La LNH a par ailleurs décidé de faire comme la NBA récemment dans l’annonce de ses cas de coronavirus : une fois par semaine (ou à fréquence régulière, du moins), une annonce sera faite sur les cas de la dernière période, mais sans savoir de quelle équipe le ou les cas proviennent.

En rafale

Toronto, je vous dis!

– Phillip Danault (Selke) et Nick Suzuki (Calder) peuvent-ils gagner un trophée?

– P.K. Subban la trouve drôle.

– À neuf jours d’avis seulement.

– Il attend quoi?

PLUS DE NOUVELLES