La LNH se doit de copier la NBA et la NFL dans une facette précise

Sans être un fanatique de la NFL, cette ligue est inspirante pour une facette en particulier, la même qu’offre la NBA, une ligue qui me séduit chaque année. De quoi est-il question? Laquelle des facettes suis-je en train de décortiquer?De la vitrine que ces ligues offrent à ses joueurs. Éric Leblanc, de RDS, s’est servi de son clavier afin de livrer tout le rayonnement des membres de la NBA et de la NFL… ce qui rend jaloux plusieurs joueurs de la Ligue nationale.

Soyons francs, la NFL et la NBA sont des monstres versus la LNH, mais ce n’est pas une raison valable de cacher (façon de parler) ses joueurs pour autant. Combien de fois P.K. Subban a indiqué que la LNH ne « marketait » pas suffisamment ses athlètes? Les individus qui endossent un maillot d’une équipe de la LNH et qui méritent le statut de vedettes se doivent d’être peints partout.

Les réseaux sociaux roulent à plein régime et l’on aperçoit souvent un LeBron James ou un Steph Curry faire la une quelque part sur les réseaux. Le basket est un monde à part où les joueurs aiment la mode et les « kodaks », un peu comme la NFL, ce qui fait en sorte que c’est naturel pour ces ligues de bien utiliser leurs joueurs. La LNH, elle, un peu comme le baseball, demeure plus « beige » à ce niveau.

Les joueurs de la NBA arrivent à l’aréna habillés de façon pas mal plus éclatante qu’un joueur évoluant au sein de la LNH, hormis P.K. Subban. Peut-être que ça en gosse certains la façon d’agir de Subban, mais le numéro 76 est l’un des plus populaires de son sport. Il est brandé, il a sa propre marque, tout comme un joueur en provenance de la NBA. Ne disons pas que Subban devrait rejoindre la NBA. Disons plutôt que la LNH devrait se donner un peu plus de couleurs afin de vendre son produit aux jeunes.

Pas loin de chez moi, il y a un court de basket et j’y vois des jeunes avec des chaussures flamboyantes, des vêtements à l’image de Jordan et une attitude « basket ». C’est inspirant, à mes yeux. C’est de cette façon qu’un enfant ou un ado s’associe à un athlète de haut niveau.

Je souhaite qu’on laisse davantage les joueurs être eux-mêmes. On le voit présentement, les gars sont plus à l’aise de partager leurs opinions. On doit quand même regarder les autres sports dans lesquels les joueurs sont payés des centaines de millions. J’ai vu des progrès depuis que je suis dans la LNH. Je comprends aussi que ça s’explique par plus que du marketing. Après tout, tout le monde a besoin d’une paire de souliers de sport et ça permet à ces grandes compagnies d’investir des fortunes sur le basketball. – Subban

La LNH fait des progrès, mais elle doit encore donner du lousse à ses poulains. Les gens veulent une expérience unique, un spectacle!

En rafale

– Même si c’est redondant, c’est important de la souligner : Rafaël Harvey-Pinard.

– Il a souffert de graves problèmes mentaux pendant la deuxième moitié de sa carrière.

– Ce ne sera pas une promenade dans le parc pour Cam Hillis.

– Les bons et les mauvais coups de Dave Dombrowski.

PLUS DE NOUVELLES