Kotkaniemi sait pourquoi il a un lent départ

Pour ne pas trop perdre la forme, Jesperi Kotkaniemi, comme plusieurs autres joueurs, a été prêté à une formation européenne pour disputer des matchs, le temps que la LNH reprenne ses activités.

Il est retourné avec l’Assat de Pori, dans la Liiga, l’équipe où il a joué avant d’être repêché par le Tricolore.

Après avoir démontré l’étendue de son potentiel durant les dernières séries éliminatoires, plusieurs s’attendaient à ce qu’il reprenne là où il avait laissé.

Quelques matchs plus tard, ce n’est pas le cas. Après sept matchs, le jeune homme de 20 ans a trois passes au compteur, tout en ayant un différentiel de -2.

De quoi refroidir les ardeurs de certains, qui peuvent paniquer vite.

Le principal intéressé s’est confié à The Athletic et il ne s’en cache pas : il est lui aussi déçu de son début de saison.

KK l’admet : il a été un peu malchanceux et n’a pas pu profiter de bons rebonds, mais pratiquer le style de jeu qui lui a permis d’avoir du succès cet été est moins facile que prévu sur une grande patinoire en Europe. Il y a moins de place pour la robustesse et les batailles pour la rondelle le long des bandes.

Le jeune homme apprécie quand même de pouvoir jouer un peu devant la famille et les amis.

Et on ne peut qu’apprécier son attitude qui transparait, entre les lignes, quand il dit qu’il essaie de ne pas être frustré par la situation. Ça dénote une belle maturité et qu’au fil des saisons, il saura comment ajuster le tir pour passer de plus en plus facilement à travers les léthargies qui vont se présenter sur son chemin.

Doit-on paniquer avec son début de saison dans la Liiga? Non! Il n’a que 20 ans après tout. Et on ne doit pas oublier qu’il a bien fait, sous la pression des séries, il y a quelques semaines à peine.

Mais oui, on peut être déçus de la tournure des événements, même si elle n’est pas catastrophique.

En rafale

– Brent Seabrook est prêt à revenir au jeu, en santé.

– Voilà un très bel uniforme.

Ce sera bientôt le tour du CH…

– Cette légende du baseball ne va pas bien…

– Ça, c’est de la persévérance!

PLUS DE NOUVELLES