Justin Turner a quitté le match des Dodgers en raison de la COVID-19 (mais est revenu célébrer)

En début d’année, on se souviendra que la MLB n’avait pas l’air de la ligue la mieux gérée du monde. Le conflit qui a opposé les proprios aux joueurs a fait couler de l’encre (mais pas dans le bon sens du terme) et les multiples cas de COVID-19 à Miami et à Saint-Louis n’ont rien fait pour aider.

Mais ça s’est par la suite placé. Les gars étaient mieux surveillés et une bulle a été mise en place afin de tenir les séries sans cas de COVID-19.

Et depuis des semaines, la bulle était étanche. Personne n’était touché et il était de plus en plus clair que la MLB allait réussir son pari de couronner un champion de la Série mondiale.

Et ça s’est fait. Les Dodgers ont gagné la Série mondiale grâce à une décision de c** de la part du gérant des Rays, Kevin Cash.

Jusque là, je peux vous dire que c’était l’histoire du match. Le gérant des Rays a retiré son partant trop rapidement et cela a coûté le match aux Rays. Tout le monde en parlait… jusqu’à ce que personne n’en parle.

Pourquoi?

En sixième manche, pour une raison qu’on ignore, Justin Turner a quitté le match pour les Dodgers. Ce n’est pas dans les habitudes de la maison de le sortir, alors on pouvait se questionner à savoir ce qui se passait. Est-il blessé?

Après le match, nous avons appris qu’il a subi un test positif à la COVID-19. Dès qu’il l’a appris, le gérant Dave Roberts est allé le voir pour lui dire d’aller s’isoler le plus rapidement possible.

La valse des questions a déferlé. Comment la MLB l’a appris en plein match? Comment le rouquin l’a-t-il contracté dans la bulle? Les 11 000 fans dans le stade sont-ils en sécurité? Est-ce que les deux semaines qu’il a manqué en septembre sont en lien avec ça? A-t-il transmis le virus aux autres joueurs?

Les Dodgers ont donc célébré sans lui. Cependant, il a tellement trouvé la situation plate que personne n’a réussi à l’arrêter. Il est allé sur le terrain, a pris le Trophée du commissaire, a embrassé sa femme (qui était dans la bulle avec lui), a pris ses coéquipiers dans ses bras et s’est comporté comme si de rien n’était.

Et ça a fait jaser.

En entrevue, le président des opérations baseball des Dodgers a affirmé que « personne ne pouvait l’empêcher de célébrer sa Série mondiale » et c’est la raison pour laquelle il était là.

Pire encore, le New York Post rapporte même que les Dodgers ont INSISTÉ pour que le joueur de troisième but soit présent et prenne part aux célébrations.

Quelle mauvaise gestion. C’est tellement, mais tellement, irresponsable.

Pour l’instant, on ne sait pas quelles mesures seront prises afin que tout le monde dans la bulle puisse rentrer à la maison de manière sécuritaire. Ça reste à être déterminé… mais il faudra faire vite.

Si on tient compte du fait que les gens de L.A. ont célébré dans les rues comme s’il n’y avait pas de lendemain, on parle d’une très vilaine journée en lien avec la propagation du virus. Le sport n’a pas été un modèle, disons.

Et la MLB n’avait pas besoin de cet oeil au beurre noir.

En rafale

– Rencontre importante au menu.

– Je déteste ces nouvelles-là.

– Oui ou non?

– Bonne fête, Jack.

– Logique.

PLUS DE NOUVELLES