Il faut jumeler Romanov à Weber, et non le sortir de l’alignement

Plusieurs joueurs de l’équipe traversent une période léthargique présentement. L’équipe marque moins de buts et certains amassent donc moins de points. Ou certains marquent moins souvent et l’équipe gagne donc moins…

Depuis le 3 février, soit au cours des sept derniers matchs, le meilleur pointeur de l’équipe n’a que 4 points. Josh Anderson et Brendan Gallagher se partagent cette position de tête.

Shea Weber, Phillip Danault, Jonathan Drouin, Artturi Lehkonen, Joel Armia et Jake Evans n’ont pas trouvé le fond du filet. Jesperi Kotkaniemi, Corey Perry, Paul Byron, Nick Suzuki, Tomas Tatar et Jeff Petry ne l’ont fait qu’à une seule reprise.

Les défenseurs sont moins fiables qu’ils ne l’étaient en début de saison.

La brigade défensive montréalaise est basé sur le jeu simple, la première passe, le contrôle du risque (et des erreurs), les tirs bloqués et le dumping. Quand on la voit moins fiable, on est dans le trouble.

Aurait-on dû embaucher des défenseurs différents sachant que Luke Richardson souhaite avoir six défenseurs capable de contribuer offensivement et aucun shutdown defenseman pûr sous la main? Peut-être…

Est-ce que Joel Edmundson était vraiment ce qu’un docteur en hockey aurait prescrit au Canadien après l’avoir examiné en 2019-20? Aurait-il plutôt suggéré à Marc Bergevin d’embaucher un défenseur capable de transporter la rondelle? Possiblement, mais ce qui est fait est fait.

En même temps, le coach en chef souhaite avoir ce genre de défenseurs qui ne prend pas trop de risques sous la main… et le DG lui a donné ce que son entraîneur souhaite avoir.

Reste que l’ère des shutdown defensemen – ce que le CH a en bonne quantité – achève à mon avis. Bloquer des tirs et des lignes de passes tout en tentant d’intimider l’adversaire dans ta zone a ses limites en 2021. Ne pas chercher la relance rapide et efficace aussi.

Ben Chiarot connaît des moments difficiles, Shea Weber semble une fraction de seconde plus lent et Joel Edmundson ne parvient plus à colmater toutes les brèches dans sa zone.

Le problème, c’est que si ton défenseur offensif produit moins (Jeff Petry) et que ton jeune espoir joue de moins en moins et qu’il a peur de commettre des erreurs (Alexander Romanov), tu deviens court sur la patinoire, surtout près de ton gardien.

Et c’est exactement ce qui est en train de se passer présentement. Romanov ne joue plus de façon aussi naturelle/instinctive depuis qu’il a visité la passerelle un soir de match et il a peur de faire des erreurs. Résultat : il pense trop avant d’agir et il cherche moins la passe par en avant, le jeu risqué (mais qui rapporte).

Hier, il n’a passé que 12:45 sur la patinoire, soit son plus petit temps de jeu depuis le début de la saison… et il a terminé la soirée à moins-2.

Et ça, c’est avec près de deux minutes passées sur la glace en prolongation!

J’espère qu’on ne fera pas encore payer Romanov et qu’on ne l’enverra pas encore une fois dans les estrades pour ramener Brett Kulak (et conserver Victor Mete) dans la formation. Ma solution serait plutôt de défaite la paire Chiarot – Weber pour jumeler le jeune Romanov à un défenseur fiable comme le capitaine.

Mais j’ai bien peur que Claude Julien n’ait pas la même idée que moi…

Avoir plusieurs joueurs sous la main peut t’apporter une saine compétition à l’interne… elle peut avoir pour effet de motiver chacun de tes soldats en les obligeant à tout donner sur la patinoire. Par contre, ça peut aussi avoir un effet contraire et dangereux, soit celui de stresser tout le monde. Surtout si ton boss souhaite te voir terminer ton match avec 0 ou 1 erreur, pas plus…

Oui, Alexander Romanov n’a que deux mentions d’aide en 13 rencontres et il traverse une période difficile… mais j’aimerais le voir obtenir plus de responsabilités et un meilleur partenaire, pas l’inverse. Ne serait-ce que l’instant d’un entraînement et d’une rencontre!

Rappelons que Claude Julien dirigera un entraînement complet vers 14h00 aujourd’hui à Ottawa. Hâte de voir ce qu’il prendra comme décisions.

En rafale

– Mon segment radio de ce matin sur les ondes de BLVD 102,1 FM Québec.

– Les probabilités du Canadien devraient descendre au cours des prochains jours et des prochaines semaines.

– Alex Galchenyuk devra (encore) faire preuve de patience.

– Quelle photo!

– Au tour des Devils d’accueillir des partisans à nouveau. Pendant ce temps au Québec, nous avons toujours un couvre-feu.

Histoire de violence impliquant une jeune fille en 2011 : Artemi Panarin nie tout.

PLUS DE NOUVELLES