Est-ce que l’Avalanche devra se départir de Devon Toews en vue du repêchage d’expansion?

Le repêchage d’expansion qui se tiendra cet été forcera la main à certaines équipes, aucun doute là-dessus. Pour régler certains de leurs problèmes, des équipes pourraient être tentées de conclure des transactions avec le Kraken.

On se souviendra que les Ducks avaient offert Shea Theodore aux Golden Knights pour s’assurer que ceux-ci ne prennent pas l’un de leurs défenseurs top 4.

Le problème, c’est que ce genre de transactions peut facilement se retourner contre toi. La transaction entre Vegas et Anaheim en est un parfait exemple.

Cette année, l’une des équipes qui se trouvent dans le pétrin est l’Avalanche du Colorado. Erik Johnson a une clause de non-mouvement, il devra donc obligatoirement être protégé. On se doute que Cale Makar et Samuel Girard seront également protégés par l’Avalanche. Cela laisse donc Devon Toews de disponible.

Et si jamais Colorado décide de protéger quatre défenseurs, des attaquants comme Tyson Jost ou Joonas Donskoi seront disponibles.

Autre solution pour l’Avalanche?

Transiger avec une autre équipe, tout simplement.

L’Avalanche a acquis Toews l’été dernier contre deux choix de deuxième ronde. Je pense qu’ils pourraient facilement avoir un prix semblable, voire plus.

On parle d’un défenseur de 27 ans, gaucher, qui vient d’obtenir 31 points en 53 parties. Il a également cumulé une fiche de + 29 lors de la dernière saison. Évidemment, ses statistiques sont gonflées par le fait qu’il joue avec une puissance comme le Colorado, mais quand même.

Et évidemment, quand on parle de défenseur gaucher, on peut faire le lien avec le Canadien. C’est le manque le plus criant au sein de l’organisation et il ne fait aucun que Marc Bergevin (ou son successeur) regardera les options pour améliorer cette position.

À un salaire de 4.1 millions par saison, il est une option très intéressante. Sa mobilité et son flair offensif ne nuiraient pas à l’équipe. Est-ce qu’il vaut le choix de première ronde que l’Avalanche demandera fort probablement en retour?

Ça dépend…

Pour une équipe qui croit fermement être à un défenseur gaucher près de la Coupe Stanley, oui.

Est-ce que le Canadien fait partie de ces équipes?

Pas à mon avis.

Non seulement cela, mais le Canadien devra en plus le protéger. On se demande déjà quelle formule sera utilisée par le club, puisque l’on ne veut pas perdre un gars comme Ben Chiarot. Aller chercher un Devon Toews serait bénéfique, sans aucun doute, mais le prix à payer commence à être très élevé.

En rafale

– Justin Trudeau a fait son choix.

– Bonne nouvelle.

– Très surprenant.

– Monsieur Legault est impressionné.

– Ça ne va vraiment pas bien pour Mitch Marner

PLUS DE NOUVELLES