Eric Staal pourrait jouer sur le top-6 à Montréal

En mettant la main sur Eric Staal, Marc Bergevin savait qu’il mettait la main sur un centre d’expérience, quelque chose qu’il n’avait pas vraiment sous la main avec son effectif actuel. Mis à part Phillip Danault, aucun centre avec le grand club n’a disputé trois saisons complètes dans le circuit Bettman. Et quand on pense à une position où l’expérience est un facteur, difficile de ne pas nommer celle de centre immédiatement.

Et comme Eric Engels l’affirmait hier, dans tous les cas, on met la main sur une police d’assurance qui pourra servir de mentor aux jeunes Jesperi Kotkaniemi et Nick Suzuki. Un mentor avec 1272 matchs d’expérience et qui a remporté les grands honneurs dans la LNH, aux Jeux Olympiques et au championnat du monde de hockey, ça ne court pas les rues.

Bref, il offre à son entraîneur Dominique Ducharme un joueur qui est capable de tout faire sur la patinoire. On peut penser que Jake Evans sera celui qui perdra sa place dans l’alignement. Or, même si un tel scénario se manifeste, il ne faut pas penser pour autant que Staal sera le centre du quatrième trio.

Guy Boucher et Norman Flynn se sont d’ailleurs penchés sur la question, et les deux hommes sont unanimes : Eric Staal risque d’être sur l’un des deux premiers trios dès son arrivée à Montréal.

Nos collègues d’HabsolumentFan vous en ont d’ailleurs parlé un peu plus tôt aujourd’hui.

Selon les deux experts chez RDS, il faut s’attendre à voir Staal disputer entre 16 et 18 minutes par match. On ne l’a pas acquis simplement pour des besoins de profondeur, mais bien pour lui donner de grosses responsabilités, selon eux.

Guy Boucher a même été jusqu’à affirmer que selon lui, Staal est déjà le premier centre de l’équipe.

Pour être franc, je vois mal Staal s’imposer aussi facilement dans le top-6 de l’équipe. Je ne dis pas qu’il n’a pas le talent pour y arriver, mais il y a de la congestion au centre. Phillip Danault est capable d’assumer de grosses responsabilités, Jesperi Kotkaniemi jouait du très bon hockey avant la pause forcée et Nick Suzuki commençait à retrouver ses repères offensifs, lui qui a inscrit un but dans chacun de ses deux derniers matchs.

En plus, pourquoi chambouler la chimie des jeunes centres avec leurs ailiers respectifs? Si on veut les voir se développer, ce n’est probablement pas en les plaçant sur un quatrième trio qu’on y arrivera.

Je m’attends à ce que l’utilisation de Staal ressemble un peu à celle de Corey Perry. Sur papier, on le mettra comme quatrième centre, et il conservera ce rôle pendant la première partie de la rencontre. Toutefois, selon le rythme du match, je crois que Ducharme ajustera son temps de jeu en conséquence, quitte à lui flanquer Kotkaniemi ou Suzuki à l’aile s’il croit que son équipe pourrait en bénéficier. Il devrait également voir du temps de glace en avantage numérique.

Bref, l’arrivée de Staal représente un beau problème. Est-ce qu’il jouera sur les deux premières unités, ou même sur la première? À suivre..

En rafale

– Kirby Dach est de retour ce soir pour les Blackhawks.

– Direction Los Angeles pour Brendan Lemieux.

– La liste entière des joueurs dans le protocole de COVID-19.

– Josh Bailey atteint le plateau des 900 matchs en carrière dans la LNH.

– Une autre acquisition pour les Nets de Brooklyn.

PLUS DE NOUVELLES