Dominique Ducharme n’est pas pressé de voir Cole Caufield à Montréal

À quand Cole Caufield avec le grand club?

C’est probablement la question qui suscite le plus de réactions chez les partisans du Canadien par les temps qui courent. Certains le voient déjà occuper un rôle sur un trio offensif avec le Tricolore, tandis que d’autres aiment mieux le voir passer un peu plus de temps avec le Rocket de Laval pour parfaire son développement.

Personnellement, je suis de ce second groupe. J’aimerais mieux continuer de le voir prendre un peu de galon avec un excellent entraîneur en Joël Bouchard, mais je comprends l’argumentaire de ceux qui espèrent un rappel avec le grand club le plus rapidement possible.

Évidemment, Dominique Ducharme ne peut échapper à la question. Après tout, il est l’entraîneur de la Sainte-Flanelle, et s’il voit en Caufield un joueur qui pourrait aider son équipe, son opinion pèsera assurément dans la balance.

Mais si on se fie au principal intéressé, il n’est pas du tout pressé de le voir débarquer dans la métropole, comme Richard Labbé le rapportait dans son texte paru un peu plus tôt aujourd’hui.

Voici d’ailleurs ce que l’entraîneur-chef du Canadien avait à dire sur le sujet :

C’est un jeune joueur, et son talent, il ne le perdra pas. J’ai jamais entendu dire qu’un gars était arrivé trop tard dans la Ligue nationale… mais j’ai déjà entendu dire qu’un jeune était arrivé trop tôt dans la ligue. On a déjà vu ça. L’important, c’est qu’il puisse continuer à progresser. – Dominique Ducharme

On sent que Ducharme ne souhaite pas rien précipiter dans le cas de Caufield. C’est logique, car après tout, le petit attaquant possède toutes les qualités pour devenir un moteur de l’attaque du Tricolore pour plusieurs années dans le futur. Ainsi, pourquoi vouloir le jeter aussi rapidement dans la gueule du loup?

Cole Caufield a ce qu’il faut pour s’établir comme un attaquant de premier plan dans la LNH, je le crois dur comme fer. Son tir est tout simplement dévastateur, son positionnement et son coup de patin ne sont pas en reste et ses instincts offensifs sont impressionnants pour un jeune homme de 20 ans. Toutefois, le jeune était toujours au niveau universitaire le mois dernier.

Et, après tout, si le CH a réellement besoin d’une recrue pour être une équipe compétitive, c’est qu’il n’est tout simplement pas prêt à aspirer aux grands honneurs, loin de là.

Bref, Ducharme semble vouloir être patient avec le jeune, et je suis totalement d’accord avec lui. Il sera excellent, mais laissons-lui le temps de connaître des hauts et (surtout) des bas dans la LAH. Le résultat n’en sera que meilleur quand il arrivera dans la LNH.

En rafale

– Milan Lucic atteint le plateau de 1000 matchs dans la LNH.

– Bonne nouvelle.

– Pour les intéressés, Dustin Tokarski est présentement devant le filet des Sabres.

– Les Flyers mettent un joueur universitaire sous contrat.

– Ben Simmons a des idées de grandeur pour les 76ers.

PLUS DE NOUVELLES