Caufield et les Badgers à RDS : les cotes d’écoute sont connues

RDS a présenté deux matchs des Badgers du Wisconsin le weekend dernier : samedi soir et dimanche après-midi.

La décision a été prise en vitesse jeudi, après l’annulation des matchs préparatoires d’Équipe Canada Junior, dont la diffusion était prévue sur les ondes de RDS.

Cole Caufield aurait pu (ou dû, même) profiter de ces deux rencontres-là pour démontrer à quel point il est un joueur de hockey exceptionnel. Malheureusement, son équipe a perdu ces deux parties et Caufield a été blanchi de la feuille de pointage à deux reprises. Et ce, même si les Badgers ont inscrit 6 buts au total durant le weekend.

Caufield a même été cloué au banc en fin de rencontre samedi soir.

Mais bon, Caufield a tiré sur le filet adverse à de multiples reprises, étant aussi capable de démontrer à quel point il avait amélioré la vitesse, son maniement de rondelle (mains), ses changements de directions et l’aspect physique de sa game.

Deux questions me sont venues à l’esprit hier.

First, combien de gens ont regardé les matchs de Caufield à la télé?

(Crédit: Université du Wisconsin)

Samedi soir, alors que le match était présenté en direct à 20h00, nous avons été près de 32 000 en moyenne à regarder RDS et ce, à chaque minute. Il y avait probablement plus de gens que ça devant leur écran en première période.

Pour vous donner une idée, à TVA Sports, le film Chacun son combat a été chercher une moyenne d’auditeurs à la minute de 10 000 entre 19h00 et 21h00. Il y a aussi eu une émission de boxe qui en a attiré en moyenne 1 700 (de 21h00 à 22h30).

Pour vous donner une meilleure idée encore, rappelons que les émissions suivantes ont enregistré des auditoires moyens plutôt décevants en novembre :

JiC (TVA Sports) : entre 4 000 et 18 000
Dave Morissette en direct : entre 1 000 et 16 000

Il y a donc matière à être optimiste en voyant les chiffres obtenus par les Badgers et RDS samedi soir.

Par contre, sachant que le match de barrage de l’Impact a atteint plus de 81 000 personnes en moyenne à la minute il y a une dizaine de jours sur les ondes de TVA Sports, on aurait pu penser que Caufield et les Badgers auraient attiré davantage.

Quoi que Caufield ne rend pas à lui-seul le produit de la NCAA attirant pour la masse…

Dimanche après-midi, le match des Badgers était présenté sur RDS2 en raison du football de la NFL sur la première chaîne. Or, seulement 15 000 personnes ont regardé la partie en moyenne (par minute). Ça peut paraître petit, mais dites-vous que pendant ce temps, aucune émission sur les ondes de TVA Sports – le compétiteur de RDS2 – n’a attiré plus de 100 personnes en moyenne par minute.

Je me demande si RDS tentera l’expérience à nouveau cette semaine.

Les Badgers disputeront quatre matchs d’ici mercredi prochain : jeudi et vendredi à Ohio State et mardi et mercredi à Michigan State. Pour l’instant, aucune de ses parties ne figure sur l’horaire télé de RDS ou RDS2. Ça pourrait toutefois être ajouté à la dernière minute comme la semaine dernière (surtout que des parties amicales d’Équipe Canada Junior sont toujours à l’horaire). Est-ce que les cotes d’écoute obtenues ce matin le justifient? On verra.

Rappelons que Caufield devrait rejoindre Team USA Junior après ces quatre parties-là.

En rafale

– La LHJMQ aimerait bien reprendre ses activités régulières (dans chaque ville) le 17 ou le 20 janvier prochain. Sinon, il pourrait y avoir des bulles dans plusieurs endroits entre le 22 janvier et le 7 février (et ce, même si ça coûte énormément cher à la ligue).

– La LHJMQ se réjouit d’avoir tout de même pu présenter 111 matchs jusqu’ici cette saison.

– Le circuit Courteau pourrait conclure sa saison à 30 matchs réguliers par équipe seulement. Si le nombre de parties disputées par chacune des équipes n’est pas identique, un classement au pro rata des matchs disputés risque d’être instauré.

– Greg Vanney a démissionné de son poste d’entraîneur-chef du Toronto FC, un emploi qu’il occupait depuis 2014. Il serait en route vers le Galaxy de Los Angeles.

– Impressionnant naufrage (et sauvetage).

PLUS DE NOUVELLES