Carey Price n’en donne tout simplement pas pour son argent au Canadien

Il touche un salaire de 15 millions $ cette saison. Sur la masse salariale du Canadien, il compte pour 10,5 millions $. Il a 32 ans et possèdera toujours six années de contrat après la saison en cours et l’équipe est bâtie alentour de lui.

Bref, il est normal de s’attendre à de grandes performances de la part de Carey Price cette saison.

Mais on va se dire les vraies choses ce matin : Le gardien du CH n’en donne pas pour son argent à Geoff Molson, le signataire ultime de ses chèques de paye.

Price est actuellement le 33e gardien de toute la LNH au chapitre du pourcentage d’efficacité (.902) et le 44e en ce qui a trait à la moyenne de buts alloués (3,00). Ce n’est clairement pas suffisant, vous en conviendrez!

Il tient presque du miracle d’être encore dans la course aux séries en ce début du mois de janvier avec des statistiques aussi loin de l’élite.

Quand tu paies un gardien aussi cher que Carey Price, tu es en droit de t’attendre à ce qu’il fasse (régulièrement) la différence. Sinon, tu placerais ces millions $ sur un attaquant ou un défenseur…

McDavid, Panarin, Matthews… les plus hauts salariés de la LNH font la différence dans leur équipe respective.

Tu ne t’attends clairement pas à ce que tes deux gardiens qui ont amorcé la saison avec le Rocket présentent de meilleures statistiques (dans la LNH).

(Crédit: HockeyDB.com)

Price est inconstant, c’est ça le problème. Il enchaîne les bonnes performances… puis les succède de matchs de 5 ou 6 buts accordés. En Floride, par exemple, sa tenue a fait mal à l’équipe. Et on ne peut pas seulement blâmer les joueurs devant lui comme le font certains…

On s’attend à ce que Price vole des points… pas à ce qu’il en coûte. À lui de rendre les autres meilleurs et non l’inverse… À lui guider ses coéquipiers comme le font les autres hauts salariés de la LNH (McDavid, Panarin, Matthews, etc).

Il n’a pas été mauvais face au Lightning et aux Penguins au Centre Bell, mais il n’a pas non plus permis à son équipe de goûter à la victoire. Son revirement face aux Bolts a coûté un point ou deux…

Mine de rien, les deux gardiens au cap hit de 10 millions $ ou plus sont ceux qui ont accordé le plus de buts depuis le début de la saison dans la LNH.

Price a accordé quatre buts ou plus à 10 reprises cette saison.

Comme quoi mettre tous ses œufs dans le même panier (de gardien de but) ne semble pas être une très bonne solution dans la nouvelle LNH…

Est-ce que le premier ministre François Legault a raison de se questionner à savoir s’il est venu le temps d’échanger Carey Price? Force est d’admettre qu’on peut au moins se poser la question…

Surtout avec le jeune Cayden Primeau qui pousse derrière.

Ce qu’il y a de plus surprenant encore, c’est de voir les experts du NHL.com placer Carey Price au cinquième échelon des gardiens ayant le plus de chances de remporter le trophée Vézina en date d’aujourd’hui. Pouvez-vous me l’expliquer, celle-là?

Si Carey Price ne se replace pas, le CH ne fera assurément pas les séries pour une quatrième fois en cinq ans. Six points séparent ce matin les Habs d’une place dans le top huit. (Big) Pressure is on your shoulders, Carey! Geoff Molson ne te paie pas pour (seulement) rempoter des Coupes Molson discutables…

En rafale

– Le Canadien a observé les Preds et les Ducks de près hier soir.

– Inutile de tenter de comparer Alexis Lafrenière à qui que ce soit.

– Jesse Ylonen a parti la nouvelle année du bon pied.

– Grosse matinée à prévoir dans la LHJMQ!

– Une première victoire en près d’un an!

PLUS DE NOUVELLES