Brad Marchand n’a pas voulu coopérer avec les médias après la victoire des siens

John Tortorella n’aura finalement pas tenu sa promesse. Les Blue Jackets ont été éliminés en six parties face aux Bruins… Et le pari de Jarmo Kekalainen ne se sera pas avéré être le bon. Panarin, Bobrovsky, Duchene et Dzingel seront tous admissibles à l’autonomie complète…

Et disons que le repêchage 2019 sera très tranquille à la table des Jackets.

Les Blue Jackets ont hypothéqué leur avenir afin d’amener du renfort en vue des séries, plutôt que d’échanger Panarin et Bobrovsky pour améliorer le futur de l’équipe.

Si c’était à refaire, Kekalainen agirait tout de même de la même façon. Il a pris un pari… et il a perdu son gamble. That’s it.

Mais du côté des Bruins, tout baigne dans l’huile. On vient d’atteindre le final four seulement quelques mois après avoir amorcé un reset à la Marc Bergevin.

On devrait sourire… être heureux.

Mais je ne crois pas que Brad Marchand ait reçu le mémo. Immédiatement après la rencontre, Marchand a répondu aux questions de Kyle Bukauskas (Sportsnet). En fait, il a répondu de la façon la plus concise possible aux questions de Bukauskas. Disons que ça n’a pas donné une très bonne entrevue d’après-match…

Son arrogance et sa non-collaboration se sont poursuives dans le vestiaire avec les reporters. Les journalistes lui ont posé une quinzaine de questions… auxquelles il n’a jamais répondu avec plus de cinq mots, au mieux.

Certains journalistes ont trouvé ça drôle… ce qui a même fait sourire le principal intéressé mais au final, je ne vois pas ce qui est drôle dans tout ça. La LNH et les réseaux de télévision travaillent ensemble afin de faire rayonner le hockey du circuit Bettman. Ce genre d’entrevues ne fait pas rayonner grand chose…

Pourquoi Marchand a-t-il été aussi bête avec les journalistes? Ça pourrait avoir un lien avec les questions d’avant-match de ce même Kyle Bukauskas ce weekend. Renaud Lavoie Bukauskas n’avait pas été très professionnel en franchissant une mince ligne qui doit délimiter les joueurs et les médias… surtout en ondes.

Ceci dit, Marchand aurait dû être plus intelligent que ça… et surtout, ne pas faire payer tous les journalistes dans le vestiaire. Ça met de l’ombre sur une super belle soirée chez les Bruins.

Kelly Hrudey croit que Marchand est très immature en général. Il aura 31 ans sous peu et il n’en est pas à sa première bévue du genre. Il serait peut-être le temps de grandir un peu, non?

Les Bruins se prépareront désormais à affronter les Hurricanes en finale de l’Est. Quel duel improbable pour sortir de l’Est…

Est-ce que Brad Marchand parlera davantage avec les médias avant et après les rencontres?

En rafale

– John Tortorella n’était pas très bavard lui non plus hier soir.

– Les Hurricanes ressortiront-ils leurs célébrations d’après-victoire face aux Bruins? Ça se pourrait…

– Les Canes pourront compter sur les services de Petr Mrazek et Micheal Ferland au troisième tour, mais la saison de Trevor van Riemsdyk est terminée.

Congrats aux frères Sedin pour leur premier marathon!

PLUS DE NOUVELLES