Bergevin juge que Kotkaniemi atteindra sa maturité à 23 ou 24 ans

Jesperi Kotkaniemi est déjà un grand frère pour certains joueurs plus vieux que lui, dans le vestiaire du Canadien. On parle notamment de la fois où il était de passage au TD Place pour observer Nick Suzuki jouer en Finale de la OHL ou bien de la fois où il a sorti la famille Poehling au centre-ville de Montréal suite à son premier match dans la LNH.

Cependant, Marc Bergevin juge qu’il se met peut-être trop de pression sur les épaules. Le DG du Canadien affirme notamment que «KK est encore très jeune pour prendre le rôle [de grand frère]».

Il est vrai qu’à 19 ans, il est inhabituel de voir un joueur aussi impliqué. Ce n’est pas une mauvaise chose, mais nous avons clairement vu l’an dernier que la saison avec des effets moins plaisants sur son corps, lui qui n’était pas encore habitué à un calendrier de 82 matchs. Bergevin affirme qu’il a pris beaucoup de masse et qu’il espère qu’il commencera la saison en force.

Par contre, c’est à 23 ou 24 ans qu’il devrait atteindre sa maturité, juge le DG du Canadien. Pour un joueur de son calibre, ce n’est pas surprenant, mais ça ne sort normalement pas de la bouche d’un dirigeant. La période ciblée, c’est quand même dans quatre ans.

Bergevin affirme que Kotkaniemi a «des croûtes à manger».

Néanmoins, il a raison. Par contre, ça ne veut pas dire que l’attaquant finlandais ne sera pas en mesure de connaître une saison sophomore plus fructueuse que sa saison recrue. En raison de son progrès physique, il devrait au contraire être en mesure de s’imposer davantage, tout en pouvant être au sommet de sa forme plus longtemps.

On s’attend à une grosse saison de sa part en 2019-2020 et il pourrait enfin s’imposer comme centre sur l’un des deux premiers trios.

En Rafale

– Deux nouvelles villes ciblées dans la KHL.

– Ils ont dû attendre longtemps.

– Pas si pires, les Mets.

PLUS DE NOUVELLES