Alex Burrows était obsédé par les jumeaux Sedin

Henrik et Daniel Sedin ont marqué l’imaginaire des fans de hockey de Vancouver et de partout sur la planète. Même s’il a passé plusieurs saisons à leurs côtés, voire sur le même trio qu’eux, Alex Burrows fait partie des grands partisans des jumeaux rouquins.

De passage à La Poche Bleue avec Guillaume Latendresse et Maxim Lapierre, l’ancien attaquant des Canucks et des Sénateurs, maintenant assistant-entraîneur avec le Rocket de Laval, s’est ouvert sur sa relation avec les Sedin et a parlé du duo unique qu’ils formaient.

Burrows a d’abord parlé de la manie qu’il avait de les observer à l’entraînement et lors des matchs alors qu’il évoluait, lui, sur le quatrième trio de l’équipe. Il ne pouvait pas s’empêcher de remarquer que les deux Suédois étaient constamment à la recherche d’une nouvelle manière de marquer des buts. Lorsqu’il a été promu sur la première ligne d’attaque en compagnie des frères, il a pu réaliser tous les petits détails qu’ils amenaient au jeu. Ce n’est pas pour rien qu’il a inscrit au moins 26 buts lors de quatre saisons consécutives à leurs côtés, dont un sommet de 35 en 2009-2010.

Le natif de Pincourt a assuré que les Sedin sont venus le voir à de multiples reprises pour lui expliquer comment compléter les jeux qu’ils inventaient eux-mêmes. Leur intelligence sur la patinoire compensait pour leurs faiblesses, selon lui. Il note que les jumeaux n’étaient pas les plus rapides ni ceux qui possédaient les meilleurs tirs.

Il a également souligné à quel point Henrik et Daniel étaient des machines d’entraînement. Ils étaient parmi les joueurs des Canucks les plus performants lors des tests physiques de début de saison chaque année. À défaut d’être les plus bruyants dans le vestiaire, ils menaient par l’exemple sur et hors de la patinoire.

En rafale

– On verra bien!

– Suite à l’annonce de la signature de Joe Thornton à Toronto.

– Êtes-vous d’accord avec lui?

– Surprise dans la LCF! [Attitude Football]

– Un petit risque pour Toronto.

PLUS DE NOUVELLES