Fleury : dur retour à Pittsburgh, une ville où il ne reviendra peut-être jamais

Ce soir, Marc-André Fleury affrontait les Penguins, alors que les Golden Knights Blackhawks étaient du côté de Pittsburgh.

Évidemment, ce sont toujours des moments spéciaux pour Fleury, qui a connu de grands moments dans l’uniforme des Penguins. Or, ce ne fut pas le cas pour le natif de Sorel aujourd’hui, lui qui a vu son entraîneur le sortir de la rencontre après qu’il ait accordé quatre buts sur 10 tirs, et ce, en première période.

Il a paru faible sur le premier but, tandis que le deuxième était sensiblement une copie conforme de sa bourde qui a permis à Josh Anderson de marquer dans le match #3 de la série Montréal – Vegas l’été dernier.

C’était donc une occasion manquée pour Fleury de s’illustrer dans une ville où il a connu tant de succès. Le problème, toutefois, c’est que c’était possiblement la dernière fois qu’il jouerait devant les partisans de Pittsburgh.

Quand on l’a questionné pour savoir s’il serait intéressé à revenir dans l’organisation des Penguins (que ce soit en tant que joueur ou en tant que dirigeant), Fleury est resté très évasif. Il affirme qu’il ne sait pas s’il veut retourner là-bas où s’il préfèrera retourner au Québec.

Les Blackhawks ne retourneront pas à Pittsburgh cette année (à moins que les deux équipes se retrouvent en finale de la Coupe Stanley). Ainsi, on peut se demander si c’était la dernière fois que Fleury mettait les pieds en ville en tant que membre du monde du hockey.

Malgré tout, ça ne l’a pas empêché de laisser son côté plus humoristique parler lors de son retour. Plus tôt aujourd’hui, Kris Letang a affirmé en conférence de presse que Fleury lui avait joué un tour durant la journée en disant qu’il avait « tapé toutes ses choses en une grosse boule ».

Ça, c’est le Fleury qu’on connait.

On verra donc ce que l’avenir réserve à Fleury, mais ce serait dommage que son dernier passage à Pittsburgh se termine sur cette note amère.

PLUS DE NOUVELLES