Et si Raphaël Lavoie devenait un membre des Penguins?

Est-ce que les Penguins de Pittsburgh réussiront à se départir de Phil Kessel d’ici l’amorce de la prochaine saison? Tout le monde se pose cette question puisqu’une tonne de rumeurs indiquent que les Pens tentent de s’en départir. Ça semble toutefois laborieux puisque Kessel doit fournir une liste de huit formations où il aimerait se retrouver. Puis, les équipes en question sont/seront aspirantes aux grands honneurs.

D’un autre côté, Jim Rutherford et son groupe pourraient viser un joueur bien précis lors du prochain encan. Le feeling de Grant McCagg demeure le suivant : les Penguins vont considérer sérieusement Raphaël Lavoie pour leur choix (le 21e au total). Les Penguins pourraient donc le jumeler à Sidney Crosby, ce qui pourrait bien être ce dont un joueur comme lui a besoin puisqu’il n’est pas un gars qui va « driver » le jeu au niveau de la LNH. Il faut lui donner un mentor et un centre élite comme le numéro 87.

Les chances que Lavoie sorte avant le 21e choix demeurent toutefois très élevées, lui qui en moyenne, est vu comme le 15e choix (selon les spécialistes). Mine de rien, le jeune homme de 18 ans est un marqueur de but naturel, lui qui en a inscrit 20 en 23 rencontres éliminatoires lors du ce printemps-ci. Lors des deux dernières campagnes, Lavoie a inscrit respectivement 30 et 32 buts. Certains le comparent à Julien Gauthier et d’autres, à Max Pacioretty.

Lavoie est rapide comme le vent, il a des mains vives et il sait marquer des buts, mais il peut peut-être se laisser traîner les bottines à l’occasion. Certains diront qu’on s’en fout parce que le grand bonhomme de 6 pieds 4 sait marquer des goals, et ça, ça ne s’achète pas. Pensez-y!

PLUS DE NOUVELLES