Et si Markov devenait un Diable?

Ce matin, on vous a parlé qu’Andrei Markov s’est entraîné hier avec son équipement du Canadien sur lui. Le Russe s’entraîne patiemment en Floride et, selon son ancien agent Sergei Berezin, le #79 étudie certains scénarios pour la suite de sa carrière.

Et si l’un de ces scénarios impliquait les Devils du New Jersey?

L’air de rien, un vétéran comme Markov, qui est encore capable de tenir son bout dans la LNH, serait un atout pour l’entraîneur-chef John Hynes.

Ray Shero a eu la main heureuse en ayant la chance de repêcher Nico Hischier avec le premier choix de l’encan amateur en juin dernier. Il a aussi fait du bon travail en ajoutant Marcus Johansson à son attaque en cédant des choix au repêchage et en obtenant le défenseur Mirco Mueller peu avant le repêchage d’expansion.

La brigade défensive continue d’être le talon d’Achille de l’équipe, qui, après Damon Severson et Andy Greene, ne fait pas l’envie des autres équipes de la LNH. L’ajout d’Andrei Markov permettrait aux Devils d’avoir une meilleure alternative que John Moore, Dalton Prout ou Ben Lovejoy pour piloter un avantage numérique.

Il serait aussi un mentor parfait auprès de défenseurs tels que Mueller, Steven Santini et Viktor Loov, qui cognent à la porte de la LNH.

PLUS DE NOUVELLES