Est-ce que ça vaut vraiment la peine d’améliorer (encore) le Canadien aujourd’hui?

Est-ce que Marc Bergevin va bouger une autre fois d’ici 15h00 aujourd’hui?

On pourrait dire 16h00, puisque la LNH nous a habitués à recevoir des appels/confirmations jusqu’à 16h00 dans le passé.

Il s’est complété neuf transactions hier dans la journée d’hier. À combien de trades aura-t-on droit aujourd’hui?

Mais je l’ai écrit d’entrée de jeu : ce qui intéresse le plus à Montréal, ce n’est pas de savoir combien de transactions seront complétées aujourd’hui dans la LNH. C’est de savoir si le DG du Canadien va compléter un autre échange.

Selon la science Renaud Lavoie, il y aurait une chance sur quatre de voir le Canadien bouger à nouveau aujourd’hui.

25 % (qui sort un peu de nulle part), c’est quand même gros. Des gens refusent de recevoir le vaccin d’Astrazenaca pour des pourcentages infiniment plus petits que celui-ci.

Revenons au hockey…

Marc Bergevin a rencontré les médias il y a près d’un mois et il a indiqué qu’il n’allait probablement pas bouger cette année. Quelques jours plus tard, il faisait l’acquisition d’Eric Staal.

Il a ensuite confié que ça allait être encore plus difficile de compléter une autre transaction d’ici le 12 avril… et il a mis la main sur Jon Merrill le 11 en après-midi. Bref, bien malin celui qui peut prétendre que le DG du Canadien ne bougera pas à nouveau aujourd’hui.

Reste que l’on est un peu mélangé en tant que partisans. On ne sait toujours pas qui est le vrai Canadien 2021. Vaut-il vraiment la peine de s’acharner pour lui apporter de l’aide. Est-ce que ça ne commence pas à frôler l’acharnement thérapeutique notre affaire?

Les partisans du Canadien ne savent pas s’ils peuvent croire en leur équipe présentement. On aimerait tous voir le CH faire un long bout de chemin au printemps (et durant l’été)… on aimerait tous que les nombreux ajouts de Bergevin depuis un an puissent transporter l’équipe dans ses quatre de sept

Mais on a tous regardé les trois derniers matchs de l’équipe. On se demande tous comment ce petit club va se débrouiller sans Brendan Gallagher pour encore quelques semaines. On se demande tous si les jeunes vont prendre la relève des plus vieux? On a tous peur du prochain update concernant l’état de santé de Carey Price.

On veut y croire… mais une partie rationnelle de notre cerveau en est tout simplement incapable.

Résultat : on supporte une équipe qui fait partie des acheteuses ce matin, mais on ne s’énerve pas le poil des jambes pour autant. On ne s’attend pas à un grand coup, on ne veut pas voir le CH sacrifier son avenir, mais on se dit tout de même qu’un petit ajout (défenseur droitier ou attaquant de profondeur) ne ferait pas de tort.

On a beaucoup parlé du fait que l’équipe jouait davantage pour ne pas perdre que pour gagner avant le congédiement de Claude Julien. Or, on pourrait aussi dire que les récents moves de Marc Bergevin s’inscrivent dans cette ligne de pensée. Ajouter Staal et Merrill, c’est vouloir diminuer le risque plutôt qu’augmenter tes probabilités de réaliser de grandes choses. Ajouter Caufield, ce serait tenter quelque chose de grand…

À noter que certaines personnes sont de nature plus optimiste que moi et répètent que le Canadien est bâti pour les séries et qu’il prendra véritablement son envol une fois en playoffs.

Il faudrait leur rappeler que les Maple Leafs étaient déjà très solides… et qu’ils ont ajouté Nick Foligno à leur formation hier. Le CH aura donc encore plus de misère à les battre (quatre fois en sept soirs).

Le CH a aussi connu toutes sortes de difficultés face aux Jets et aux Flames cette saison. Bref, il faudrait quasiment trouvé le moyen de grimper au classement et d’entamer les séries face aux Oilers… mais à voir les derniers matchs des Montréalais, ce ne sera pas facile à faire, ça!

Pour revenir à la journée d’aujourd’hui…

Je vous invite à relire ce tweet de Daphnée Malboeuf à quelques reprises d’ici 15h00 (ou 16h00).

Richard Labbé continue de rêver à Ekholm, Murray, Getzlaf ou Hoffman, lui.

PLUS DE NOUVELLES