Eric Staal veut gagner à tout prix

Eric Staal rencontrait les médias montréalais pour la première fois ce matin en conférence de presse. Après les mots de bienvenue, le vétéran a commencé à répondre aux questions des journalistes.

Ce qui a retenu mon attention, c’est qu’il a tout de suite parlé de la possibilité de gagner à Montréal. Ça en dit beaucoup sur la façon dont il voit l’organisation présentement. Et ce qui est intéressant, c’est la vitesse avec laquelle le CH joue et sa grosse défensive qui plaisent à Staal.

On a senti que sa situation à Buffalo était insupportable, et c’est tout à fait normal. C’est la misère là-bas présentement, alors que les Sabres ont perdu leur 17e défaite de suite lors de la journée d’hier.

Il est donc évident que le vétéran soit heureux de débarquer dans une ville où l’équipe a une chance de participer aux séries. C’est ce qu’il recherche à son âge (36 ans) et ce pourrait être une des bonnes raisons qui explique pourquoi il a accepté de lever sa clause de non-échange pour venir ici.

D’ailleurs, il a déclaré que la quarantaine réduite à une semaine a aussi été un des gros facteurs qui l’a aidé à prendre sa décision.

L’impact qu’il aura pourrait être crucial chez les jeunes. Après tout, Staal est un vainqueur de la coupe Stanley avec la Caroline (2006), alors il pourra servir de modèle auprès de certains joueurs.

Le principal intéressé se dit très excité par rapport à ce qui s’en vient. Il connaît déjà certains gars en raison de son expérience sur l’équipe canadienne et estime que son adaptation sera facile en raison de ceci.

Eric Staal, au cours de sa carrière, a prouvé que c’était un vainqueur. Il a gagné partout où il est passé (à part peut-être à Buffalo, évidemment) et il veut poursuivre sur sa lancée avec le CH.

PLUS DE NOUVELLES