betgrw

Équipes sportives montréalaises 2023 : les Alouettes ont volé le spectacle

2023 aura été une année un peu bizarre pour les partisans des équipes sportives montréalaises. Les formations de football (Alouettes et Carabins) se sont démarquées… Tandis que le CF Montréal a connu son lot de difficultés.

Je vous présente donc un portrait de leur saison respective.

CF Montréal (12-5-17) 

Le CF Montréal avait un gros défi après la fin de la saison 2022. Il devait trouver une façon de remplacer Wilfried Nancy derrière le banc de l’équipe, puisqu’il a quitté le club pour se joindre au Crew de Columbus. Le club a aussi dû jongler avec les départs de Mihailovic, Kone et Johnson…

C’est finalement Hernan Losada qui a été engagé à titre d’entraîneur-chef chez le CF Montréal, le 9e dans l’histoire de l’équipe. Et disons que son séjour ne passera pas à l’histoire. 

Tout au long de la campagne, on a entendu des histoires concernant Losada et ses joueurs. Sean Rea, Rudy Camacho et Victor Wanyama, entre autres, se sont retrouvés au cœur de minis-controverses, ce qui n’est jamais bon dans un club sportif.

Même le capitaine Samuel Piette a fait parler de lui lorsqu’il a affirmé tout haut après un match que les joueurs étaient perdus sur le terrain… 

Et les partisans étaient d’accord avec les commentaires du Québécois, ce qui en dit long :

Le début de saison a été particulièrement difficile. Le club a dû attendre à son quatrième match de la campagne avant de signer sa première victoire et en l’espace de sept matchs, le CF avait égalé la pire récolte de points de leur histoire avec trois.

Le club a eu beaucoup de difficultés à marquer des buts lors de la dernière saison, si bien qu’il a terminé avec la quatrième pire offensive de toute la MLS. Olivier Renard a tenté de remédier à la situation en allant chercher Ariel Lassiter et Bryce Duke en provenance de l’Inter Miami, ainsi que l’attaquant Kwadwo Opoku du LAFC…

Mais l’expérience n’a pas été vraiment fructueuse.

La bonne nouvelle, c’est que les partisans ont été gâtés lors des matchs présentés à Montréal. Le CF Montréal a collé six victoires consécutives par jeu blanc au stade Saputo, ce qui mérite d’être souligné.

Mais ce qui aura vraiment coulé le club en 2023, c’est sa fiche sur la route. Le dossier de 2-2-13 du club à l’étranger est vraiment atroce et les choses auraient clairement pu être différentes quand on se dit qu’il a manqué les séries éliminatoires par deux petits points.

Sans trop de surprise, Hernan Losada a été congédié à la fin de la campagne. Ça ne pouvait plus durer, après tout ce qui s’est passé.

On doit toutefois noter dans tout ça la progression de Mathieu Choinière, qui a vraiment pris un step en 2023.

Il a été, sans l’ombre d’un doute, le meilleur joueur du club lors de la dernière saison. 

Carabins de Montréal (7-1-0)

En 2023, les Carabins n’auraient pas pu faire mieux.

La formation de Marco Iadeluca, qui agit à titre d’entraîneur-chef et de coordonnateur offensif, a été presque parfaite en saison régulière.

Après sept matchs, l’équipe était toujours invaincue… Et elle a passé un message au reste de la ligue en écrasant ses adversaires, semaine après semaine :

  • Match #1, victoire de 43-11 contre McGill
  • Match #2, victoire de 43-12 contre Concordia
  • Match #3, victoire de 31-14 contre Laval
  • Match #4, victoire de 59-13 contre Sherbrooke
  • Match #5, victoire de 34-13 contre Sherbrooke
  • Match #6, victoire de 36-14 contre McGill
  • Match #7, victoire e 28-0 contre Laval

Les Carabins se sont inclinés à leur huitième et dernier match de la saison contre Concordia… Mais cela a eu un effet positif sur la suite des choses. Pourquoi?

Parce que les Carabins ont tout raflé par la suite.

Les Carabins ont battu le Rouge et Or de l’Université Laval en finale québécoise pour s’emparer de la Coupe Dunsmore. La semaine suivante, ils ont vaincu les Mustangs de l’Université Western…

Et ils ont ensuite battu les Thunderbirds de l’Université de la Colombie-Britannique par la marque de 16-9 afin de remporter la deuxième Coupe Vanier de leur histoire.

Alouettes de Montréal (11-7-0)

Vous l’aurez deviné, mais…

En 2023, ce sont clairement les Alouettes qui ont volé le spectacle.

Tout ça a commencé en mars dernier, soit lorsque Pierre Karl Péladeau est devenu propriétaire de l’équipe. Il a amené la stabilité qu’on recherchait depuis tellement d’années au sein de l’organisation et ça a grandement paru sur le terrain.

Les Moineaux ont connu une bonne saison régulière en général. Ça a bien commencé avec deux victoires en deux matchs au début de la campagne et même s’ils ont fait preuve d’un peu d’inconstance en milieu de saison, ils ont tout de même terminé le calendrier avec une fiche de 11-7-0.

C’est vraiment la fin de saison qui a été brillante pour le club montréalais. Les Alouettes ont remporté leurs huit derniers duels de la campagne, bon pour le 2e rang dans l’Est.

Ils ont obtenu leur billet pour le tournoi éliminatoire… Et à moins que vous habitiez sous une roche, vous savez ce qui s’est passé.

Les Alouettes ont vaincu les Tiger-Cats en demi-finale de l’est (27-12), pour ensuite battre les Argonauts (38-17) en finale de conférence pour et ainsi gagner leur place en finale de la Coupe Grey.

C’est avec une belle victoire de 28-24 que le club est parvenu à soulever les grands honneurs pour une première fois depuis 2010.

Et que dire du discours de Marc-Antoine Dequoy après le match, qui a suscité les passions à Montréal et au Canada :

Les Alouettes ont décidé de récompenser Danny Maciocia (DG) et Jason Maas (entraîneur-chef) en leur offrant une prolongation de contrat.

Les deux ont accepté l’offre et seront de retour l’an prochain. Maciocia est maintenant lié à l’équipe jusqu’à la fin de la saison 2027, alors que le contrat de Maas prendra fin à la conclusion de la saison 2026. 

Prolongation

À quoi s’attendre de nos clubs sportifs, en 2024? Il s’agit d’une bonne question.

Tout indique que ça pourrait être très difficile pour le CF Montréal, qui n’a même pas encore trouvé son entraîneur en vue de la prochaine campagne.

Il est mieux de faire vite, parce que la saison du club s’amorcera le 24 février, à Orlando.

Plusieurs joueurs importants des Alouettes (dont Cody Fajardo, le quart-arrière de l’équipe) ont décidé de prolonger leur séjour à Montréal et si l’équipe garde la même énergie et la même mentalité que cette saison, de bonnes choses vont arriver.

Pour ce qui est des Carabins… Il est un peu difficile de se prononcer parce qu’au niveau universitaire, l’effectif des équipes change année après année.

Mais on sait à quel point le programme universitaire est bon à l’université de Montréal. Il sera intéressant de voir si Jonathan Sénécal, qui a remporté le titre de joueur par excellence de la saison 2023, sera de retour pour une quatrième année.

PLUS DE NOUVELLES