Drouin accepterait de faire un chèque en échange de la Coupe Stanley

Jonathan Drouin se retrouve sur les lignes de côté depuis un long moment, lui qui a joué son dernier match le 15 novembre, donc il en profite pour se montrer le bout du nez ici et là. Le numéro 92 a eu la chance de se faire interviewer par Julie Snyder dans le cadre de sa nouvelle émission  « La semaine des 4 Julie ». Cet entretien ne s’est pas passé sur un fauteuil d’un plateau télé. Non. Celui-ci s’est déroulé sur une zamboni et la scène est très cocasse. On voit Julie sortir du capot où se cumule la neige, comme si tout était normal.

Snyder lui a poussé une question « salariale » pour lancer cette entrevue : Tu es le chouchou, le joueur le mieux payé du Canadien de Montréal. Qu’est-ce qui est le plus important pour toi, bien gagner ta vie ou gagner la Coupe Stanley?

Il accepterait de faire un chèque en échange de la Coupe Stanley.

Au départ, avant de devenir bon, il ne savait pas patiner et il ne voulait pas patiner. Il pleurait lorsqu’on le mettait sur la patinoire. Il était bon avec les balles, dribbler et faire des feintes dans la rue, d’où ses mains magiques.

Au moment de composer ce texte, le Canadien commence à reprendre du coffre, mais pendant la séquence difficile, il a trouvé ça très ardu de voir ses coéquipiers dans ce trou sans pouvoir les aider.

À travers ce dialogue, Drouin a précisé qu’il lisait beaucoup de livres sur les entraînements de l’armée et sur le vegan, lui qui a tenté l’expérience l’année dernière.

Bref, le Québécois est serein et sa maturité a réellement atteint un autre niveau. Bravo, Jonathan.

PLUS DE NOUVELLES