Don Cherry n’est pas intouchable : il a été mis à la porte

À la suite de ses dernières frasques, Don Cherry a été remercié par son employeur (Sportsnet) après avoir livré des commentaires frôlant le racisme. Donc, l’homme de 85 ans se retrouve à la retraite malgré lui…

Souvenez-vous des propos qu’il a tenus en ondes au sujet des immigrants qui étaient peu à porter le coquelicot.

«Vous qui venez ici, vous aimez notre manière de vivre, notre lait, notre miel. Vous pourriez au moins payer quelques dollars pour acheter des coquelicots ou quelque chose du genre. Ces hommes ont payé pour le mode de vie que vous appréciez au Canada.» – Cherry

Cet homme aux habits colorés et aux propos préhistoriques a connu plusieurs controverses au cours de sa carrière et cette dernière lui aura coûté son emploi. Il y a eu l’épisode de Sabourin, où Cherry s’est moqué de sa chute (« il a juste été mis KO! ») à la suite du coup de David Backes des Bruins de Boston.

Sportsnet et la LNH n’étaient vraiment pas à l’aise avec les propos de Cherry, ce qui a fait en sorte qu’on l’a mis à la porte quelques heures après les excuses du réseau. Rogers (Sportsnet) et Ron MacLean, son partenaire de travail, se sont excusés, mais pas Cherry…

Bref, après une carrière de 40 ans dans les médias qui s’est amorcée en 1980, le voilà au chômage… ou tout simplement à la retraite.

Prolongation

– Avant son congédiement, Don Cherry a clairement fait savoir qu’il ne s’excuserait pas pour ses propos. C’était son opinion du moment et ç’a été dit.

PLUS DE NOUVELLES