Dominique Ducharme n’a jamais été inquiet de perdre Carey Price aux mains du Kraken

Une des grosses histoires de l’entre-saison et possiblement des dernières années, c’est le fait que Carey Price n’a pas été protégé en vue du repêchage d’expansion. Heureusement, Seattle ne l’a pas réclamé et au final, le Canadien garde les services de ses deux gardiens de but.

Aujourd’hui, Dominique Ducharme et plusieurs membres de l’organisation étaient présents au tournoi de golf-bénéfice de la Fondation Dominique Ducharme. Celui-ci s’est adressé aux médias. Il a parlé de Jonathan Drouin, mais également de Carey Price.

L’entraîneur-chef par intérim du CH n’a jamais été inquiet de perdre son gardien numéro un.

Je n’ai jamais été nerveux. Nous savions qu’il était possible que nous perdions Carey, mais c’était la décision de l’organisation, et elle avait évalué chaque situation et les raisons pour lesquelles elle pensait qu’il resterait avec nous. – Dominique Ducharme

Pourtant, la femme de Price, Angela, était sûre de quitter Montréal pour Seattle. C’est ce qu’elle a écrit au début du mois d’août.

Ducharme a visiblement confiance envers l’organisation. Au moins, contrairement à certains partisans et membres de l’organisation, il a pu dormir en sachant que Carey Price n’allait nulle part. Chanceux.

En Rafale

– Il a un point.

– Les retrouvailles.

– C’est serré.

– Benjamin Mendy dans l’eau chaude.

– Partir de l’Arizona pour le Colorado : lui, il doit être heureux.

PLUS DE NOUVELLES