Disputer des matchs à huis clos et à effectif réduit pour divertir les gens?

Les activités de la NBA ont été suspendues le 11 mars dernier, soit une journée avant celles de la LNH. Il a été question d’une pause d’au moins 30 jours. Depuis, toutes sortes de scénarios sont étudiées par les autorités mais avec les recommandations du CDC américain, les activités ne pourraient pas reprendre (devant public) avant le mois de juin. Et ça, c’est selon le meilleur scénario qui soit.

Adam Silver, actuel commissaire de la NBA, continue toutefois de croire que la saison va bel et bien redémarrer… avouant au passage qu’il est optimiste de nature et qu’il espère ne pas simplement faire du déni.

Silver veut croire qu’il pourra sauver une partie de la saison. La saison régulière devait se terminer le 15 avril et la grande finale devait s’entamer le 4 juin.

Rappelons qu’au moins sept joueurs de la NBA ont été testés positifs à la COVID-19.

Silver a évoqué trois scénarios possibles pour offrir à nouveau du basketball aux partisans.

1. Reprendre les activités normales et jouer devant des spectateurs.

2. Jouer les matchs à huis clos.


3. Trouver le moyen d’organiser un match hors-concours pour une collecte de fonds ou simplement pour divertir les gens en quarantaine. Adam Silver chercherait actuellement à savoir s’il existe une façon de soumettre certains joueurs (volontaires) au test de la COVID-19 et d’ensuite disputer un match amical entre des joueurs testés négatifs, suffisamment isolé pour respecter les règles de santé publique actuelles. #PasDeRassemblement

La NBA souhaite faire partie de ceux et celles qui relanceront en premier l’économie.

« Nous avons été les premiers à prendre la décision de suspendre notre saison, nous voulons trouver un moyen d’être les premiers à aller de l’avant pour relancer l’économie. » – Adam Silver

On ne peut pas dire qu’il n’est pas un commissaire motivé. Hâte de voir la suite.

Pendant ce temps, au hockey, Renaud Lavoie a indiqué il y a deux jours qu’il n’y avait que 2 ou 3 % de chances de revoir du hockey de la LNH cette saison. Il avait pourtant indiqué durant le weekend que la suspension des activités ne serait que de courte durée.

L’optimisme ne règne pas autant, quoi que le scénario d’une saison reprise et de séries disputées est toujours discuté entre la LNH et l’Association des joueurs. Chose certaine, il serait beaucoup plus difficile de présenter du hockey à effectif réduit dans un aréna actuellement, alors que la NBA pourrait le faire dans un petit gymnase d’école à la limite. Peut-être sur un lac dans l’Ouest canadien? On va loin…

PLUS DE NOUVELLES