DG de l’année : Lou Lamoriello est préféré à Marc Bergevin

Cette année, on suivait la course au titre de DG de l’année dans la LNH puisque Marc Bergevin était parmi les finalistes pour l’obtention du trophée. Malheureusement pour lui, c’est Lou Lamoriello qui a terminé au premier rang du scrutin.

Pour Lamoriello, ça met un point d’exclamation sur une belle saison de la part des Islanders. Après tout, comme le souligne avec justesse François Gagnon, Lamoriello a permis aux Islanders de retrouver une certaine identité après la perte de John Tavares.

Malgré tout, on peut se demander s’il était vraiment celui qui méritait l’honneur. Après tout, Bergevin a effectué beaucoup plus d’acquisitions qui ont eu un impact majeur sur son équipe cette année. On n’a qu’à penser à Tyler Toffoli, Josh Anderson, Corey Perry, Joel Edmundson, Jake Allen, etc.

Cette année, les Islanders se sont départis de Devon Toews, mais ont acquis Travis Zajac et Kyle Palmieri. Les deux acquisitions font du bon travail, mais je doute qu’elles ont plus aidé l’équipe que ne l’a fait Toffoli, par exemple.

Rappelons que ce sont les DG et les médias qui peuvent voter pour le trophée. On note d’ailleurs que Bergevin n’a même pas été dans le top-3 de certains électeurs. Est-ce que l’offre hostile qu’il a déposée à Sebastian Aho a joué un rôle là-dedans? Possible.

D’ailleurs, Bergevin est celui qui a obtenu le plus grand nombre de votes de première place.

Malgré tout, le DG du Canadien ne parvient toujours pas à mettre la main sur l’honneur, et ce, même s’il a fait partie des finalistes à trois reprises depuis qu’il est en poste.

Peut-être l’an prochain…

PLUS DE NOUVELLES