Deux anciens de la LNH se retirent dans l’insouciance quasi totale

C’est fou le coronavirus, hein? En ce moment, nos vies sont en train de changer et tout est paralysé aux quatre coins de la planète. Des joueurs paient pour des employés au salaire moyen, la saison de baseball n’ouvrira pas de sitôt… Bref, ce virus dévastateur qui se répand rapidement affecte et affectera encore nos vies, même si on est testé négatif à la COVID-19.

Cette « infection » pousse également certains athlètes à prendre leur retraite de façon prématurée. Ces joueurs plus « âgés », qui se rapprochent de la retraite, prennent cette décision dans l’insouciance quasi totale. Jonas Hiller est l’un de ceux-là, lui qui jouait à Biel en Suisse, où le reste de la saison et les séries ont été annulés le 12 mars.

Hiller accroche donc ses jambières à l’âge de 38 ans, lui qui a eu la chance d’évoluer dans la Ligue nationale dans l’uniforme des Ducks d’Anaheim et des Flames de Calgary. Pendant son séjour en Amérique, il a affiché les statistiques suivantes : 197-140-37, un pourcentage d’efficacité de 0,914%, une moyenne de buts alloués de 2,55 en plus de 23 blanchissages.

Staffan Kronwall, qui jouait dans la KHL avec Andrei Markov, a annoncé sa retraite peu de temps à la suite de l’élimination du club. Âgé de 37 ans et après neuf ans au sein de la KHL, le coronavirus lui a indiqué que c’était suffisant (façon de parler). Lors de son passage au sein du circuit Bettman, Kronwall a porté les couleurs des Leafs, des Caps, et des Flames en quatre campagnes. En 66 rencontres seulement, il a récolté un total de quatre points.

https://twitter.com/CompleteHkyNews/status/1239536139121430528

Sur la scène internationale, il s’est imposé avec son pays (Suède) avec qui il a remporté une médaille d’or aux Championnats du monde en 2013, et une médaille d’argent en 2011. Tout ça, à titre de capitaine. Somme toute une belle carrière… qui se sera terminée d’une bien drôle de façon.

PLUS DE NOUVELLES