Des souvenirs de l’ère Ducharme

Le Canadien n’a jamais été dans le coup hier soir à Columbus. Il n’était pas de taille.

Après 10 minutes de jeu, c’était 1 à 0 pour les Blue Jackets.

Après 38, 3 à 0!

Visiblement, l’effet St-Louis n’avait pas accompagné l’équipe en Ohio.

Après la rencontre, le coach a avoué que ses troupes étaient à plat durant toute la rencontre. Défensivement, il n’a pas aimé le match des siens et offensivement, il a apprécié quelques moments en troisième. That’s it.

« On a causé beaucoup de revirements. On ne gère pas la rondelle de la bonne façon. Parfois, ce sont des revirements d’exécution. Les idées sont bonnes, mais l’exécution fait défaut. » – Martin St-Louis

Même si personne accepte de l’affirmer publiquement, on ressent une certaine fatigue (mentale et physique) dans l’équipe. Le boost qui a suivi le changement de coach semble s’être essoufflé. On le voit notamment depuis quelques matchs, surtout dans la colonne des tirs.

Joel Edmundson a affirmé après la rencontre que les gars (dont il fait partie) cherchaient trop la dentelle, qu’ils commettaient trop de revirements et qu’ils devaient être plus intelligent sur la patinoire.

Ça en fait, ça, des trucs à corriger en huit rencontres.

Dans les faits, l’équipe devra s’assurer d’être meilleure en 2022-23. Ce qui se passera durant les huit derniers matchs de la saison n’aura que très peu d’effets, si ce n’est que dans le boulier de la loterie (du repêchage).

Qu’est-ce que je retiens de cette rencontre sans saveur à Columbus?

1. On a malheureusement revu le Canadien de Dominique Ducharme hier soir. L’exécution n’était vraiment pas à point.

Espérons que le retour de Carey Price saura insuffler une énergie quelconque demain soir au Centre Bell. Parce qu’hier soir, les Montréalais étaient loin de déborder d’énergie et de détermination…

Ils en avaient une (très) mauvaise dans les jambes, disons…


2. Martin St-Louis avait oublié en début de rencontre qu’à Columbus, il y a un canon qui retentit après chaque but des locaux. #LOL

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par DansLesCoulisses (@dlcoulisses)

3. Les quelques changements dans la formation apportés par Martin St-Louis n’ont pas suffi. Le Canadien a encore une fois été dominé au chapitre des tirs au but : 31 – 21.

4. Julie Petry et les trois enfants du couple – désormais installés à Detroit – ont assisté à la rencontre d’hier soir. Ça faisait un peu plus de deux mois que la famille ne s’était pas réunie. On présume qu’ils se sont vus durant la journée.

Ça a donné de belles images sur les réseaux sociaux de Mme Petry.

Pas mal sûr que la piètre qualité du spectacle montréalais n’a pas empêché tous les Petry d’apprécier leur journée spéciale.


5. Josh Anderson et David Savard disputaient chacun leur premier match à Columbus depuis leur départ de l’équipe. Les deux hommes ont eu droit à un superbe hommage vidéo de la part de l’organisation.

6. Samuel Montembeault a réalisé de superbes arrêts hier soir… tout en accordant des buts faibles par la suite (le premier et le quatrième notamment). À l’image du reste de l’équipe, disons que la soirée de Montembeault ne passera pas à l’histoire. Monty a tout de même trouvé le moyen de voler un but certain à Zach Werenski en deuxième. Et Werenski est même allé féliciter le gardien montréalais pour son arrêt.

7. Les joueurs montréalais ont été très brouillons, autant avec que sans la rondelle. J’aime bien les principes et les concepts de Martin St-Louis… je suis pour une plus grande liberté offensive… mais les gars vont devoir mieux jouer sans la rondelle (surtout dans leur zone) afin de permettre à ce « système » de fonctionner et de rapporter. Les tricheurs doivent être identifiés et ils ne doivent plus être tolérées.

8. Ryan Poehling a (enfin) marqué son premier but depuis l’arrivée de Martin St-Louis. Poehling n’avait pas trouvé le fond du filet depuis le 17 janvier en Arizona. 26 matchs sans marquer…


9. Le spectacle était beaucoup moins divertissant devant notre téléviseur. Espérons que le retour de Price aidera à ce chapitre demain soir…

10. Chaque équipe a inscrit un but avec l’avantage d’un homme.

11. Le Canadien n’a dirigé que 21 lancers au filet malgré quatre power plays.

12. Martin St-Louis a procédé à quelques changements dans ses trios en cours de rencontre. Il a notamment jumelé les deux cousins Pitlick. Il n’y avait cependant rien à faire…

13. Alexander Romanov et Joel Edumdson ont chacun distribué quatre mises en échec. Romanov a toutefois connu un match plutôt difficile, terminant sa soirée de travail à moins-3 et avec moins de temps de glace que Jeff Petry.


14. Brendan Gallagher, Cole Caufield, Tyler Pitlick, Christian Dvorak, Rem Pitlick, Joel Armia, Paul Byron, Jake Evans et Mike Hoffman ont tous été plutôt invisibles et/ou inefficaces hier soir. Il s’agissait d’un deuxième match consécutif sans point et avec un différentiel de moins-2 pour Caufield.

15. Nick Suzuki, Josh Anderson et Ryan Poehling ont eu quelques bons flashs.

16. David Savard a connu une soirée difficile à son retour en Ohio (moins-3)

17. Jordan Harris a été le défenseur le moins utilisé, terminant toutefois la rencontre avec un très (dans les circonstances) différentiel de zéro. Wideman et lui ont été bons dans l’ensemble, quoi que pas assez impliqués offensivement.

18. Il est évident que la motivation est de plus en plus difficile à trouver chez le Canadien, après cette très longue saison… et que les gars ont de plus en plus la tête aux vacances.

Jeudi chez le Canadien

L’avion du Canadien est arrivé à Montréal vers 00h30 la nuit dernière. Avec ce vol tardif et les deux matchs en deux soirs qui seront disputés au Centre Bell ce weekend, on peut comprendre Martin St-Louis d’avoir donné off à ses gars aujourd’hui.

Retour à l’entraînement demain matin pour un morning skate qui devrait confirmer le retour de Carey Price.

Les Habs occupent toujours le 31e et avant-dernier rang du classement général, deux points devant les Coyotes et un point derrière le Kraken. Le bottom three semble désormais coulé dans le béton…

Hâte de voir qui seront les trois défenseurs et les trois attaquants laissés de côté demain soir au Centre Bell… et ce que l’on décidera de faire avec Primeau. Laval? #2 à Montréal samedi soir?

Est-ce que Schueneman, Lagesson, Clague, Perreault, Dauphin ou Pezzetta réintégrera la formation montréalaise?

PLUS DE NOUVELLES