Défensivement, l’alignement 2021-2022 du CH est assez différent de celui du 24 juin dernier

Le 24 juin dernier, le Canadien a battu les Golden Knights de Vegas pour accéder à la finale de la Coupe Stanley. C’est, depuis belle lurette, la victoire la plus importante du CH. Pourquoi? Parce qu’elle a propulsé le CH en finale le jour de la fête des Québécois.

Saviez-vous, par ailleurs, que le CH a gagné le trophée Clarence-Campbell le jour de l’anniversaire de décès de ce dernier?

Bref. Tout ça pour dire qu’on dirait que cette victoire-là a eu lieu il y a une éternité en raison des nombreux allègements des restrictions de la COVID-19 depuis, mais dans les faits, c’était il y a un peu plus de trois mois.

Et quand on regarde l’alignement du Canadien, on se rend compte qu’il a quand même changé sur une courte période de temps.

Si on compare ça avec les trios des derniers jours, on observe certaines différences.

Lesquelles?

Toffoli – Suzuki – Caufield
Drouin – Dvorak – Anderson
Armia – Evans – Gallagher
Lehkonen – Perreault – Belzile

Harvey-Pinard – Poehling – Ylonen
Pezzetta – Bourque

Romanov – Petry
Guhle – Savard
Chiarot – Wideman
Kulak – Fairbrother

Allen
Montembeault

Le premier constat qui me saute aux yeux, c’est la différence au niveau de la défensive.

En séries, le CH avait un top-4 et Carey Price. En ce moment, Price est blessé, Joel Edmundson ne guérit pas exactement à la vitesse désirée et Shea Weber est absent. Il reste donc Jeff Petry et Ben Chiarot qui joueront assurément le premier match. Les deux défenseurs de troisième paire sont aussi sous d’autres cieux.

Quand je parle de la défensive, ça passe aussi par les attaquants défensifs. Phillip Danault, Paul Byron, Jesperi Kotkaniemi et Eric Staal sont tous des joueurs qui ont été appelés à avoir des responsabilités défensives le 24 juin dernier et ce sont tous des joueurs qui n’auront pas la chance de jouer pour le CH le 13 octobre prochain.

Certains sont blessés et d’autres sont simplement sous d’autres cieux.

Notons que le Canadien a aussi perdu les services de Corey Perry, qui était d’office ce jour-là.

D’un autre côté, Christian Dvorak, Jonathan Drouin, Jake Evans, Mathieu Perreault (peut-être) et Alex Belzile (peut-être aussi) s’ajouteront au groupe du 24 juin. Défensivement, tout ceux qui ne seront pas Chiarot et Petry seront aussi des ajouts.

À noter que Mike Hoffman est un (nouveau) régulier qui est actuellement blessé.

Au niveau de l’attaque, c’est dont assez similaire, voire meilleur. C’est vraiment au niveau de la défensive et du leadership que cela changera.

En rafale

– Je suis en effet un fan de beaux buts.

– Bonne nouvelle.

– C’est clair.

-Jonathan Drouin aura faim en début de saison.

– J’aime.

PLUS DE NOUVELLES