De l’intérêt pour Plekanec à Chicago et à Edmonton | Beaulieu, Desharnais et Pateryn ne valent pas grand chose

Guillaume Lefrançois et Marc-Antoine Godin ont réalisé un superbe travail durant le weekend et ça nous donne deux excellents articles ce matin, dans La Presse+.

Ils ont sondé trois recruteurs de la LNH pour tenter de connaître la valeur actuelle de six joueurs et trois espoirs du Canadien susceptibles d’être échangés d’ici mercredi.

Alex Galchenyuk : Galchenyuk possède encore une grande valeur. S’il est échangé, ce sera possiblement en raison de problèmes majeurs de comportement. Toutefois, ce type de joueurs (talentueux) est davantage échangé durant l’été qu’au deadline. Galchenyuk doit par contre retrouver sa hargne du début de saison, peu importe l’équipe pour laquelle il jouera.

David Desharnais : Clairement pas le goût du jour dans la LNH présentement. Il est petit, il a ralenti et il a vieilli. Il peut bouger la rondelle et pourrait intéresser l’une des 10 pires équipes de la LNH en avantage numérique. Les Sens pourraient le vouloir, mais il serait surprenant de voir le CH l’envoyer à Ottawa. Il n’a pas vraiment de valeur sur le marché et c’est pourquoi le CH, qui ne brûle rien en power play, pourrait décider de la garder jusqu’à la fin de la saison, au cas où.

Greg Pateryn : Il connaît des difficultés face aux équipes rapides. Montréal essaie présentement d’obtenir quelque chose pour lui (car il est meilleur que certains défenseurs #6 ou #7 à travers la LNH) et si ça ne se produit pas d’ici 2 semaines, il sera soumis au ballottage. Visiblement, sa femme aura eu ce qu’elle voulait…

Tomas Plekanec : Il lui reste encore un peu de jus dans la tank, mais son salaire (cap hit) le rend difficile à échanger. Une équipe comme les Blackhawks auraient certes aimé avoir Plekanec dans leur alignement, mais le plafond salarial rend cette transaction quasi impossible. Les Oilers pourraient aussi être intéressés au #14, mais ils ne paieraient pas grand chose pour. C’est aussi pourquoi il risque de demeurer à Montréal, du moins pour le reste de la saison.

Rappelons que selon mes sources, l’Avalanche ne déteste pas Plekanec et que selon Jeremy Filosa, le Lightning non plus. Mais bon…

Nathan Beaulieu : Beaulieu n’est qu’un 5e défenseur (au grand détriment des adeptes des stats avancées). Il n’a pas progressé comme le souhaitait le Canadien (et il serait surprenant qu’il se mette à progresser de nouveau). Marc Bergevin essaie d’échanger Beaulieu depuis 1 an, 1 an et demi… Son hors-glace fait mal! Il n’est pas sérieux! Ce n’est pas moi qui le dis, mais plutôt un recruteur de la LNH…

S’il est échangé, Beaulieu quittera vers une mauvaise équipe (et non vers une équipe de tête) et il fera partie d’un package. Il représente un pari et un pari, ça rapporte souvent très peu à l’équipe qui vend. C’est pourquoi il est toujours à Montréal…

Beaulieu ne s’améliore plus et il n’est pas constant de match en match.

Brendan Gallagher : Il ne connaît pas une bonne saison et il a plus de valeur que Beaulieu et Plekanec. Si Marc Bergevin souhaite conclure une transaction d’envergure, c’est avec Gallagher qu’il peut le faire, pas avec Plekanec ou Desharnais. Bergevin doit se demander si Gallagher a régressé ou s’il connaît juste une mauvaise passe.

Noah Juulsen : Il n’y a aucun doute qu’il va jouer dans la LNH. Il a un bon physique et il est compétitif. Reste à savoir sur quelle paire ce sera… Et si le CH osera l’échanger avant! Juulsen a le potentiel pour être un top4 defenseman et c’est pourquoi Marc Bergevin risque de le garder. Quoiqu’un autre recruteur est persuadé que Juulsen ne sera jamais un top4, lui…

Michael McCarron : Meilleure monnaie d’échange pour le Canadien (afin de vraiment s’améliorer). Sauf qu’un autre recruteur rappelle qu’il sera un joueur de bottom6 et qu’il ne vaut même pas un choix de 1ere ronde présentement sur le marché. À lui seul, McCarron ne pourrait pas rapporter gros selon le 3e recruteur interrogé.

Charlie Lindgren : Sa valeur est très basse. Au mieux, les autres équipes le voient présentement comme un gardien #3. Avec le marché des gardiens qui désavantagent les vendeurs, Marc Bergevin va le garder… À moins qu’une équipe veulent absolument l’acquérir, dans une transaction majeure.

En rafale
– Craig Anderson est en feu depuis son retour!

– Oui, encore… Peu importe si Marc Bergevin parvient à compléter une transaction ou non.

– Joe Sakic devra faire preuve de beaucoup de patience. Duchene et Landeskog risquent (vraiment) de terminer la saison à Denver. #ÉchangésLÉté?

Plusieurs personnes dans le monde du hockey voient davantage Matt Duchene comme un ailier droit qu’un joueur de centre. Tiens, tiens… Ça me rappelle (encore) Galchenyuk!

Renaud ajoute qu’une défaite du Lightning ce soir, face aux Sénateurs, pourrait signifier le départ de Brian Boyle. #Vendeurs?

– Le Canadien (et ses partisans) doit être patient avec Claude Julien et Alex Galchenyuk, et il doit aussi considérer toutes les transactions possibles présentement. Il ne doit toutefois pas échanger Mikhail Sergachev et/ou passer à reconstruire (présentement). [FanRag]

PLUS DE NOUVELLES