David Pastrnak serait sur le marché des transactions

Un après-midi tranquille semblait pointer du nez sur la planète hockey, aujourd’hui, alors que la plupart des personnes détenant des informations dans la LNH semblent indiquer qu’aucune transaction majeure ne sera effectuée avant le mois de septembre.

Ça, c’était avant que cette bombe nucléaire fasse exploser les réseaux sociaux cet après-midi.

Pensez-vous que j’en beurre épais? Si c’est le cas, énumérez-moi les fois où vous avez aperçu des rumeurs de transactions crédibles impliquant un jeune homme de 21 ans ayant inscrit 70 points lors de sa dernière saison…

Car à défaut de savoir bien écrire le nom de David Pastrnak, Brian Lawton en connait à la tonne des bonnes sources au travers de la LNH. Après avoir joué chez les pros, dirigé les pros et analysé les pros, on peut considérer qu’il possède une petite idée de ce qu’il raconte.

Sans oublier que Don Sweeney, DG des Bruins, n’a pas eu peur d’appuyer sur la gâchette auparavant dans une situation similaire, transigeant Dougie Hamilton qui refusait d’abaisser ses exigences salariales.

On parle également de l’organisation qui a osé laisser filer ce jeune mangeur de hot-dogs…

Considérant la possibilité que cette rumeur soit réelle puis sachant que Marc Bergevin a toujours le nez dans tous les dossiers, un échange impliquant les Bruins et le Canadien est-il probable?

Claude Julien est probablement la personne employée dans l’ensemble de la LNH qui connaisse le mieux le Tchèque. Sachant qu’il pourrait avoir fortement influencé les mouvements de son patron, il ne se gênerait certainement pas de lui demander de tenter ce coup de circuit…

Coup de circuit qu’il viserait déjà de toute manière…

Saviez-vous qu’au moment de sélectionner Nikita Scherbak, en 2014, David Pastrnak venait d’être choisi par les Bruins? Les chances que l’organisation du CH l’ait bien observé sont grandes. Sans oublier que Marc Bergevin semble un brin découragé après la sélection de l’équipe rivale, sur cet enregistrement…

Cependant, laisser partir des pièces importantes afin d’acquérir un autre ailier serait de la pure folie, n’est-ce pas?

À moins bien sûr, qu’un joueur qui ne serait pas réellement perçu comme un centre ne soit plus réellement désiré dans l’organisation…

Bien sûr, des pièces d’importance non négligeables devraient être ajoutées à cet avant…

Que ce soit dans le but d’acquérir un ailier ou un centre, David Pagnotta n’a pas de doute : l’état-major montréalais essaiera de bouger afin d’obtenir du renfort à l’attaque.

Malgré tout cela, l’arrivée du Tchèque au Québec semble quasi impossible. Pourquoi?

Parce les probabilités que les informations de Brian Lawton soient véridiques sont minces…

Quelle raison pourrait pousser une organisation possédant plus de dix millions de libre sous le plafond salarial à bouger un jeune ayant le potentiel de porter l’attaque de l’équipe sur ses épaules pour une dizaine d’années?

N’ont-ils pas confiance en ses moyens au point de lui faire signer une lucrative entente à long terme? Peut-être…

Par contre, bien qu’il semble étrange que Pastrnak ne se soit pas entendu avec les Bruins au moment où l’on se parle, la situation est loin d’être anormale.

Le jeune n’est pas pressé d’obtenir un nouveau contrat. À l’image des Drew Doughty, P.K. Subban et Johnny Gaudreau de ce monde, il n’hésitera pas à attendre longtemps en vue de remporter son bras de fer avec son équipe. Sans oublier qu’il pourrait obtenir un argument de négociations important sous peu…

Bien sûr, Don Sweeney aimerait régler ce dossier au plus vite afin d’obtenir une petite idée de l’argent qu’il lui restera pour effectuer quelques gestes de profondeur. Est-ce une possibilité que la source de la rumeur soit…lui-même?

Disons que je n’actualiserai pas mon fil Twitter toute la nuit en attendant une transaction d’envergure dans ce dossier…

PLUS DE NOUVELLES