David Desharnais dans les traces de Patrice Brisebois? | Le cadran de Jonathan Drouin lui a peut-être coûté cher | En rafale

J’espère que vous allez toujours bien?

Chez le Canadien, le partisan québécois doit toujours cibler un pion au sein du Canadien qui devient un peu le souffre-douleur du peuple. Si je vous nomme des noms comme Patrice Brisebois, Craig Rivet, Ryan O’Byrne, Travis Moen ou Scott Gomez, vous comprenez où je m’en vais. Nous pouvons peut-être ajouter les frères Kostitsyn à cette liste-là.

Le pire dans cette liste est assurément le roi de la télé, Patrice Brisebois. Même à TVA Sports, Briser a traîné ses dénigreurs avec lui et quelques-uns se sont même ajoutés puisqu’il ne livre clairement pas la marchandise. Toutefois, cette fois, il n’entend pas les huer (de notre salon).

https://www.youtube.com/watch?v=GV-hYNhYSRQ

Ça, c’est le Patrice Brisebois d’aujourd’hui, mais celui qui arborait le numéro 43 lors de son premier séjour avec la Flanelle a été copieusement hué dans ses derniers moments (premier séjour) avant de quitter pour le Colorado.

Cela dit, cette « saveur » montréalaise de cette présente saison est David Desharnais. C’est lui le nouveau joueur dont le peuple québécois ne veut plus au sein de l’alignement. C’est lui qui essuie une tonne de critiques depuis que la saison a été lancée puisqu’il ne performe pas à la hauteur des attentes. C’est lui que tout le monde rachèterait s’il était dans les beaux complets de Marc Bergevin. C’est lui qui empoche un salaire (gonflé) de 3.5 millions $ jusqu’au 1er juillet 2017.

Il n’est pas le seul à sous-performer, mais il est un petit bonhomme qui doit s’effacer du roster. Ça déborde de petits dans la salle. 

Le petit David a une saison de bouette et sa vitesse de croisière a ralenti considérablement. On dirait que sa vision périphérique s’est complètement refermé ce qui fait en sorte que sa principale lacune, son manque de vitesse, « brille » davantage. Cette saison-ci, il affiche des statistiques très décevantes, voici un tableau des trois dernières campagnes.


La chute est constante… Aussi constante que la chute du huard! Mais lui, il empoche quand même beaucoup de huards! #SelonLeQuébec

David Desharnais ne figure (clairement) plus dans les plans du Canadien, selon les Québécois du moins, même si le coach, Michel Therrien, est en amour avec lui. Le DG aussi l’aime, le petit David, mais il est temps de passer à l’étape suivante. Et cette étape-là, c’est de tasser Desharnais de l’alignement actuel du Canadien.

Le petit 51 a fait preuve de beaucoup de caractère afin d’atteindre la LNH et même lorsqu’il l’a atteint, mais le Canadien doit s’en aller ailleurs s’il souhaite progresser. La ligne de centre doit ressembler à ça, la saison prochaine : Alex Galchenyuk, Tomas Plekanec, Phil Danault et Michael McCarron. Ça, c’est si Marc Bergevin ne bouge pas afin d’acquérir un RNH, par exemple. Mais nous savons tous que cette option est aussi probable qu’un rachat de contrat dans le cas de Desharnais.

Pour ceux qui croient que Desharnais sera racheté, je vous annonce que les probabilités sont peu élevées puisque ça hypothèquerait la masse de 1.15 million $ jusqu’en 2018… Bergevin a déjà fait cette gaffe avec P.A. Parenteau qui est toujours sur le plan de paie du Canadien. Bref, la seule solution pour le sortir de l’organisation est de le mettre à l’aile gauche transiger en retour d’un choix quelconque, le Canadien sera moins perdant de cette façon.

C’est triste, mais c’est comme ça dans le monde du hockey. Quoique Marc Bergevin n’a pas tendance à écouter son peuple et, lui, il aime David Desharnais. Donc, les possibilités que vous sacriez dans votre salon la saison prochaine sont tout de même encore là…

Ailleurs chez le Canadien
– Je vous laisse le numéro de téléphone de Geoff Molson si vous souhaitez le contacter afin de vous plaindre du mauvais spectacle qu’offre son équipe, hehe! #PasSonNuméro #Joke

– Le plan de match de Dany n’est pas mauvais, mais il parle possiblement de l’ancien Eric Staal à travers son troisième point :

– L’arrêt du  jour n’a pas le choix d’être octroyé au cerbère des IceCaps de St.John’s, Zach Fucale :

– Marc, vas-tu le rappeler, Charles Hudon, un moment donné? Le peuple te le demande!

– Quand Ben Scrivens se ramasse là où il n’a pas d’affaire :

– Afin de consulter les alignements du duel Rangers-Habs, vous n’avez qu’à cliquer ICI.

En rafale
– Le Lightning de Tampa Bay a rappelé Jonathan Drouin Joel Vermin de Syracuse afin qu’il affronte les Panthers de la Floride ce soir. Vermin pourrait prendre la place de Nikita Kucherov au sein de l’alignement puisque le Russe souffre d’une blessure au bas du corps. [SH]

Je dis ça de même, mais Vermin a 6 points en 11 matchs alors que Jonathan Drouin en a 7… en 7 matchs. Disons que le cadran n’a peut-être pas aidé sa cause ou bien le purgatoire n’est peut-être pas terminé.

– Timo Meier est le meilleur joueur de la LHJMQ en ce moment et il devrait glisser sur les patinoires de la LNH dès l’an prochain. [Well]

– On jase là, mais Phil Kessel semble renouer tranquillement avec son compas… Kessel devait au moins atteindre les 35 buts cette saison-ci et il peinera à atteindre le plateau des 30.

– Alex Picard et Timo Meier Helbling ont décidé de danser pendant une période d’échauffement?

– Le Wild du Minnesota a fait signer un contrat d’entrée de deux ans au défenseur Nick Seeler. Les contrats d’entrée, c’est la grosse mode à ce temps-ci de la saison. [Wild]

– Gabryel Paquin-Boudreau n’a reçu aucune sanction pour des propos racistes qu’il aurait poussés hier contre les Remparts de Québec. [CS]

– Justin Abdelkader est un genre de Gallagher, mais en plus physique :

– Hudson Fasching n’a pas tardé avant d’enfiler son premier filet dans la Ligue nationale :

– Je vous rappelle que le défenseur du Lightning, Anton Stralman, s’est fracturé le péroné gauche et qu’il sera absent très longtemps. #GrossePerte

– Je dis ça de même, mais Jack Eichel a atteint le plateau des 50 points à sa première saison dans le show.

PLUS DE NOUVELLES