Danault est l’un des 5 meilleurs centres de la LNH selon Luc Robitaille

Après avoir refusé une offre de 5 millions $ par année (sur cinq ou six ans selon la provenance de la rumeur/info), Phillip Danault a disputé la dernière saison de son contrat en se doutant fort bien que ça allait aussi être sa dernière avec l’organisation du Canadien.

Il a aidé les siens à atteindre la finale de la Coupe Stanley, il a fait parler de lui pour les pointes de pizza qu’il a mangées devant les caméras, il a mis sa maison en vente, des rumeurs l’ont envoyé à Seattle et à Vegas… puis, il a signé un contrat avec les Kings de Los Angeles : 6 ans / 5,5 millions $ par saison. Un contrat avec lequel il sera protégé (clause de non-mouvement complète durant trois ans, puis clause de non-mouvement et de non-échange partielle ensuite)…

Depuis, on a appris que Luc Robitaille avait lui-même participé au pitch de vente et que Todd McLellan avait promis du temps de jeu en power play et un rôle offensif au joueur de centre québécois.

Eh bien, sachez maintenant que Luc Robitaille en attend (vraiment) beaucoup de Phillip Danault.

Le président des Kings croit même que la venue de Danault, l’une des cinq meilleurs joueurs de centre de la LNH, aura un impact sur les performances d’Anze Kopitar.

« En ajoutant l’un des cinq meilleurs centres de la ligue sur toute la surface de jeu comme Phillip Danault, nous avons vraiment le sentiment que nous avons rendu notre équipe meilleureD’un autre côté, en misant sur Phillip, nous pourrions confier à Kopitar des minutes plus offensives. Il n’aura pas à prendre toutes les mises en jeu dans notre zone et à jouer autant en infériorité numérique. Ça va lui permettre de reprendre son souffle, et il pourra donc nous aider d’une autre manière, en obtenant plus de points. » – Robitaille au sujet de Danault


1. Luc Robitaille voit Phillip Danault comme l’un des cinq meilleurs centres de la LNH sur toute la surface de jeu. No pressure Phil!

Si tu vois Danault comme l’un des meilleurs joueurs de centre de la ligue, c’est que tu évalues son travail défensif, et non offensif. Défensivement parlant, Danault est un chef. Il est parvenu à museler plusieurs attaquants de grande qualité lors des dernières séries et plusieurs le voient un jour être en nomination pour le trophée Selke (remis au meilleur attaquant défensif). Demandez à Nathan MacKinnon ce qu’il pense de Danault…

Par contre, il n’a récolté que 24 points en 53 rencontres régulières la saison dernière, avant d’en ajouter 4 en 22 matchs éliminatoires par la suite.

Si tu vois Phillip Danault comme l’un des cinq meilleurs joueurs de centre de façon globale, qui vois-tu devant lui? McDavid, Matthews, MacKinnon et Crosby? That’s it?

2. Luc Robitaille espère visiblement que la présence de Danault permettra à Kopitar de se concentrer davantage sur son rôle offensif. Kopitar pourra prendre moins de mises au jeu en zone défensive et il n’aura pas à jouer autant en infériorité numérique. Est-ce que Todd McLellan a vraiment l’intention de donner autant de missions offensives à Danault (qu’il l’a laissé savoir au principal intéressé lors de son pitch de vente)? Danault ne pourra pas jouer 26 minutes par rencontre non plus…

Avec Turcotte, Vilardi, Byfield et Kopitar, restera-t-il encore de belle minutes offensives à donner à Danault?

Danault n’a même pas encore disputé un seul match dans son nouvel uniforme et j’ai l’impression que celui qui a choisi de quitter Montréal pour obtenir un rôle plus offensif pourrait être déçu. Je ne lui souhaite pas, mais…

Est-ce que le président, le DG et le coach en chef s’entendent tous sur le rôle à donner à Danault?

Espérons pour l’ancien joueur de centre du Canadien qu’il ne deviendra pas un mauvais contrat dans deux ou trois ans. En même temps, il avait la chance de rester ici, dans un environnement qui lui était favorable au niveau hockey et de toucher 25 ou 30 millions. Il l’a refusée.

PLUS DE NOUVELLES