COVID-19 : Xavier Simoneau et quatre autres joueurs coupés

Dans quelques semaines, le Championnat mondial junior doit prendre son envol. Cependant, il y a de l’eau dans le gaz du projet puisque, tel que rapporté ce matin, la Suède est frappée de plein fouet par le virus.

Chez l’équipe canadienne, le problème de COVID-19 aurait dû être derrière nous. Après tout, le premier entraînement depuis deux semaines (soit la période de quarantaine) avait lieu aujourd’hui.

Ce qu’on savait, c’est que 41 des 46 joueurs seulement allaient avoir la chance de se battre pour un des 25 postes pour la suite des choses. La raison? Cinq gars sont « unfit ton play » et ont été retournés à la maison.

Il y aura donc des matchs intra-équipe pour compléter l’équipe.

Les gars qui ont été retournés à la maison ont été coupés puisqu’ils ne pourront pas prendre part au tournoi. Ce n’est donc pas une décision hockey qui a été prise.

Xavier Simoneau est l’un des cinq gars. Matthew Robertson, Mason Millman, Daemon Hunt et Ridly Greig sont les autres.

Ça aide la cause de Kaiden Guhle, ça.

Parmi eux, ce ne sont pas tous les joueurs qui ont été déclarés positifs pendant qu’ils étaient en Alberta, mais les deux joueurs qui ont testé positif il y a 14 jours y sont.

Ah oui?

Cela nous pousse à nous questionner.

Pourquoi, deux semaines après que les gars se soient enfermés dans leur chambre, cinq d’entre eux doivent quitter? Pourquoi les deux cas originaux, qui sont dans le lot, ne peuvent-ils pas continuer après une quarantaine de deux semaines?

Est-ce une punition? Est-ce une réglementation serrée? Est-ce que les gars sont malades et ne peuvent pas jouer? Se sont-ils mal entraînés et ne peuvent pas suivre le rythme?

Difficile à dire. Mais à deux semaines du début du tournoi et après une période d’isolement, on peut se demander ce qui motive cette décision.

Espérons que ce soit les dernières coupures du genre.

PLUS DE NOUVELLES