Corey Perry et Michael Frolik ont été soumis au ballottage

Marc Bergevin a fait son choix. Il a soumis le nom de Corey Perry au ballottage, et non celui de Victor Mete.

La décision devait se prendre entre ces deux joueurs-là pour le dernier ballotté du camp.

Michael Frolik a lui aussi été placé aux waivers.

Les deux nouveaux attaquants du Canadien sauront d’ici demain midi s’ils entameront la saison avec le taxi squad montréalais ou (tout comme Noah Juulsen) une autre formation de la LNH.

Est-ce que l’un d’eux quittera la ville avant même d’y avoir disputé un premier match avec le chandail tricolore sur le dos? Ça se peut fort bien selon Darren Dreger…

D’autant plus que Perry serait un nom (pas trop cher) intéressant pour une organisation qui manque de profondeur et/ou qui est peu populaire dans son marché (ou à travers la LNH).

L’histoire de Corey Perry avec le CH aurait été à peine plus longue que celle de Sebastian Aho…

On peut toutefois comprendre Marc Bergevin de ne pas avoir voulu perdre Victor Mete 24 heures après avoir perdu Noah Juulsen, et ce, pour rien dans les deux cas.

Espérons que Perry ne sera pas réclamé. Quand tu as le choix entre Corey Perry et Michael Frolik/Jordan Weal à titre de 13e attaquant, la réflexion n’est pas très longue. Perry est encore très utile en power play, notamment…

Perry n’a pas connu un mauvais camp. Il n’a simplement pas eu vraiment la chance de se faire valoir et il est victime d’un excès de profondeur.

Espérons que la présence de plusieurs gros noms sur la listes des ballottés aujourd’hui permettra au CH de sauver Perry. #Timing?

Il faut se rappeler que personne ne l’avait mis sous contrat avant le début des camps et qu’il a accepté un salaire relativement petit pour se joindre au CH (750 000 $).

 

 

Mais bon… Perry le prendra comment, s’il a été ignoré par les 30 autres équipes (et non-désiré par le CH)?

À noter qu’une équipe qui le réclamerait devrait le garder dans son alignement actif, et non sur son taxi squad. Est-ce qu’il y a autant de gens loin de Montréal qui le vantent et qui l’aiment? On le saura dans 24 heures…

PLUS DE NOUVELLES